Canadiens de Montréal

L'équipe prend forme

Publié | Mis à jour

Lentement mais sûrement, le visage du Canadien de Montréal prend forme.

Pour Michel Therrien, la défaite de 3-2 en prolongation face aux Maple Leafs de Toronto, subie entre les murs du Air Canada Centre, lui a permis de faire la lumière sur l’avenir de certains espoirs.

«La situation s’éclaircit beaucoup pour certains de nos joueurs et ça fait une bonne évaluation pour ceux qui vont continuer dans la Ligue américaine», a indiqué l’entraîneur-chef du Canadien.

«Contrairement aux matchs précédents, on a semblé un peu intimidé par la vitesse. Les Leafs ont patiné mieux que nous. On était souvent en retard sur des jeux», a-t-il ajouté.

Cela dit, Therrien a laissé entendre que dans certains cas, des décisions seraient peut-être prises, même une fois la saison commencée.

Voilà l’avenue que semble vouloir emprunter la direction du Canadien avec Artturi Lehkonen.

«Il sera impliqué dans d’autres rencontres, mais on n’est pas obligé de prendre une décision pour le début de la saison à Buffalo. Dans son cas, il n’y a pas d’échéancier, de date précise», a déclaré Therrien.

Reconnu pour ses talents offensifs, le Finlandais n’a toujours pas trouvé le fond du filet en trois matchs. Une situation qui, de son propre aveu, l’amène à tenir son bâton trop serré.

«J’obtiens des chances, mais je ne réussis pas à capitaliser. Il faut que je parvienne à en profiter, ces opportunités ne se présentent pas souvent. C’est devenu mental. Je dois être plus calme lorsque surviennent ces occasions», a admis l’attaquant de 21 ans.

De la neige dans les yeux

Devant le filet du Canadien, Mike Condon a tenté de racheter sa mauvaise sortie survenue la semaine dernière face aux Sénateurs d’Ottawa. Visiblement nerveux en début de rencontre, l’Américain s’est ressaisi à mesure que le match avançait.

Il a cédé trois fois en 31 lancers. En plus de Matt Hunwick, Nikita Zaitsev et Morgan Rielly ont trompé sa vigilance.

«Malgré la défaite, ça m’a fait du bien de pouvoir trouver un rythme, ce qui n’avait pas été possible lors de mes deux autres sorties. Ç’a été deux buts difficiles. Sur le premier, [Mikhail] Sergachev a tenté de bloquer le tir. Sur l’autre, [Auston] Matthews a envoyé environ 10 livres de neige dans mes yeux», a-t-il expliqué.

Coupes massives

Avant le départ de l’équipe pour Toronto, le Canadien a réduit ses effectifs à 36 joueurs. Ce sont donc 24 athlètes qui ont été invités à se présenter au camp des IceCaps de St. John’s, qui se met en branle lundi matin, ou à retourner au sein de leur équipe junior.

Au sein de ce groupe, on retrouve Zachary Fucale, Noah Juulsen, Tim Bozon, Bobby Farnham et Brett Lernout.

Yuri Alexandrov, à qui le Tricolore avait offert un essai professionnel, a également été retranché.