LNH

#CMH2016 : le Canada est inébranlable

#CMH2016 : le Canada est inébranlable

Félix Séguin

Publié 26 septembre 2016
Mis à jour 26 septembre 2016

Voilà maintenant trois semaines que je suis dans l'entourage de l'équipe canadienne pour cette Coupe du monde. J'observe les entraînements, je parle aux joueurs ainsi qu'aux entraîneurs et j'ai décrit tous les matchs.

Ce qui m'impressionne le plus, c'est le calme et le leadership au sein de cette formation. Personne ne panique, rien n'est tenu pour acquis et tout est fait en fonction de la victoire. Cette équipe est inébranlable.

Depuis les Jeux olympiques de Vancouver en 2010, c'est le même noyau de joueurs qui accompagnent l'entraîneur-chef Mike Babcock. Sidney Crosby, Jonathan Toews, Patrice Bergeron, Ryan Getzlaf, Corey Perry, Shea Weber et Drew Doughty sont au coeur des succès du Canada. Ils étaient là à Vancouver, à Sotchi et maintenant à Toronto à la Coupe du monde.

Tous ces joueurs ont grandi ensemble et ils ont grandi dans la victoire. Ils ont influencé tous les autres qui se sont joints à l'équipe au fil des ans. Cette équipe est composée de plusieurs grands joueurs, mais elle est aussi formée de grands leaders. Dans 15 ans, plusieurs auront leur place au Temple de la renommée.

Il faut aussi admirer le travail de l'entraîneur-chef Mike Babcock. Il est structuré, organisé et il fait son travail avec conviction. Il concentre ses énergies sur une seule chose, la victoire. Il faut maintenant parler de Babcock comme l'un des meilleurs entraîneurs-chefs dans l'histoire du hockey. Il a peut-être les meilleurs joueurs sous la main, mais il prend toujours les bonnes décisions.

En résumé, nous sommes choyés d'être des témoins privilégiés des succès du Canada depuis 2010.

Quelques notes

Corey Perry pourrait devenir le deuxième joueur de l'histoire du hockey, après le défenseur Scott Niedermayer, à remporter la Coupe Memorial, la médaille d'or olympique, la médaille au Championnat du monde junior, la médaille d'or au Championnat du monde, la Coupe Stanley et la Coupe du monde. 

Dans l'histoire, on a présenté huit fois le tournoi de la Coupe Canada, maintenant appelé la Coupe du monde. Les huit fois, le Canada a atteint la finale, et cinq fois il a remporté les grands honneurs.

Mike Babcock est le seul entraîneur-chef de l'histoire à avoir remporté la médaille au Championnat du monde (2004), la Coupe Stanley (2008) et la médaille d'or olympique (2010, 2014). Il a aussi gagné la médaille d'or au Championnat du monde hockey junior (1997). Imaginez s'il ajoutait la Coupe du monde.

Sidney Crosby a maintenant gagné ses 23 derniers matchs lorsqu'il endosse l'uniforme du Canada. Sa dernière défaite remonte au 21 février 2010 lors d'un match aux Jeux olympiques contre les États-Unis.

Carey Price a maintenant signé 14 victoires de suite devant le filet du Canada. La dernière fois qu'il a perdu, c'était le 24 avril 2005. À ce moment, Price avait perdu en finale contre les Américains lors du Championnat du monde des moins de 18 ans. Il n'avait pas encore été repêché par les Canadiens de Montréal.