Coupe du monde de hockey

#CMH2016 : le Canada en finale!

Jonathan Bernier / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Il y a des relations amour-haine qui sont plus difficiles à accepter que d’autres. Depuis samedi, celle entre Brad Marchand et ses nombreux détracteurs canadiens font partie de celles-là.

Le match était présenté en direct à TVA et TVA Sports. 

L’attaquant des Bruins de Boston fut l’un des principaux fossoyeurs de la Russie, lors du gain de 5- 3 du Canada face à son ennemi juré.

Les deux buts de Marchand, chacun inscrit à un moment critique, ont permis aux représentants de l’unifolié d’atteindre la finale de la Coupe du monde. Une finale au meilleur de trois rencontres qui se mettra en branle, mardi.

Marchand, le joueur que tout le monde se plait à détester est pratiquement devenu un héros national.

Cela dit, il n’aurait sans doute pas connu une aussi belle soirée sans la contribution de ses compagnons de trios: Patrice Bergeron et Sidney Crosby.

Encore une fois, le capitaine des Penguins de Pittsburgh a eu le meilleur sur son vis-à-vis des Capitals de Washington. En plus d’inscrire le premier but du match, Crosby s’est fait complice des deux de Marchand.

Pendant ce temps, Alex Ovechkin a été limité à... un seul tir au but. Les deux faits saillants du tsar auront été une mise en échec percutante aux dépens de Marc-Édouard Vlasic et un intense repli défensif se concluant par un tir bloqué.

Un obstacle de taille

Avant la rencontre, tous s’entendaient pour dire que le seul homme qui se dressait entre le Canada et une autre participation à la finale de ce tournoi avait pour nom Sergeï Bobrovsky. Et c’est exactement ce qui s’est passé.

Parfois aidé de ses poteaux, le gardien de 28 ans a donné des maux de tête aux attaquants canadiens. Ceux-ci ont eu beau outrageusement dominer le temps de possession de rondelle et bourdonner sans arrêt dans le territoire ennemi, il se trouvait toujours Bobrovsky pour rabrouer les représentants de l’unifolié. Jusqu’à ce qu’il craque dans les premiers instants de la troisième période.

C’est grâce à l’homme masqué des Blue Jackets de Columbus si on a eu droit à une troisième période avec signification. Du moins, pendant cinq minutes. Après deux tiers, alors que ses défenseurs semblaient totalement débordés et étourdis, Bobrovsky avait repoussé 31 des 33 tirs auxquels il avait fait face.

Il avait fallu un but de Marchand, à la suite d’une mise en jeu gagnée de Bergeron et d’une savante passe de Crosby, pour que les deux nations retraitent au vestiaire avec une égalité de 2-2 au tableau indicateur.

Léger vent de panique

Bien qu’il ait été moins occupé que son vis-à-vis, Carey Price a dû se signaler à quelques occasions. Il n’avait toujours pas reçu de lancer en deuxième période lorsque Nikita Kucherov l’a trompé sur un tir bas, décoché sans avertissement, dans la neuvième minute d’action.

Par la suite, il a fallu un jeu d’adresse d’Evgeny Kuznetsov, parvenu à frapper la rondelle au vol, pour déjouer le gardien du Tricolore. Un but qui donnait les devants aux Russes pour la seule fois du match, jetant du même coup une douche d’eau froide sur les spectateurs.

Un vent de panique qui n’a finalement duré que 72 secondes, le temps que Marchand ne ramène tout le monde à la case départ.

Corey Perry, John Tavares et Artemi Panarin, avec neuf secondes à faire au match, ont été les autres marqueurs.

Blessé au bas du corps, Pavel Datsyuk a raté un deuxième match consécutif.

À VOIR:

BUT: Crosby profite d'une erreur coûteuse de Kulikov

BUT: Les Russes de retour

BUT: Kuznetsov au vol!

Une chance en or qui touche le métal

BUT: le duo Crosby-Marchand sème l'hystérie

BUT: les Canadiens aiment de plus en plus Marchand

BUT: Perry en rajoute

BUT: Tavares enfin récompensé

-----------------------------------------------------------

3E PÉRIODE

20:00 - Fin du match

19:54 - Artemi Panarin marque avec 6 secondes à faire.

09:22 - John Tavares augmente l'avance du Canada, qui est trop dominant pour la Russie. CAN 5 - RUS 2

05:48 - BUT! Corey Perry donne une avance de deux buts au Canada. CAN 4 - RUS 2

01:37 - Ryan Getzlaf donne un coup de bâton à Evgeni Malkin. Deux minutes dans la boîte!

01:16 - BUT! Brad Marchand prend sa revanche sur Bobrovsky. Le Canada retrouve son avance. CAN 3 - RUS 2

00:55 - Brad Marchand se fait VOLER un but par Sergei Bobrovsky.

00:00 - Début de la période

-----------------------------------------------------------

2E PÉRIODE

20:00 - Fin de la période

17:36 - BUT! Sidney Crosby effectue une magnifique passe à Brad Marchand. Il crée l'égalité. CAN 2 - RUS 2

16:24 - BUT! Les Russes se réveillent. Evgeny Kuznetsov marque. CAN 1 - RUS 2

13:45 - PING! Ryan Getzlaf effectue un puissant tir des poignets qui terminent sa course directement sur le poteau.

12:30 - Joe Thornton frappe à la porte. Mais, Sergei Bobrovsky ne veut rien savoir

08:46 - BUT! Nikita Kucherov effectue le premier tir des Russes en deuxième période. Carey Price cède. C'est l'égalité. CAN 1 - RUS 1

03:55 - Corey Perry s'amène presque seul devant Sergei Bobrovsky sur le flanc droit. Encore une fois, le gardien russe a le dessus.

00:00 - Début de la période

-----------------------------------------------------------

1RE PÉRIODE

20:00 - Fin de la période

18:28 - Autre pénalité russe. Evgeny Kuznetsov porte son bâton trop élevé.

15:29 - Pénalité aux Russe. Nikita Zaitsev est pris en défaut pour avoir fait trébucher Ryan O'Reilly

13:04 - Vladimir Tarasenko est chassé pour rudesse à l'endroit de Logan Couture.

10:50 - Shea Weber obtient à son tour d'un chance de marquer. «Bob» est toujours solide.

10:10 - Logan Couture accepte la remise de Jonathan Toews, mais ne peut déjouer Sergei Bobrovsky en désavantage numérique. «Bob» a le dernier mot.

09:10 - Le Canada écope d'une deuxième pénalité en première moitié de période. Brent Burns est chassé pour avoir fait trébucher Evegny Kuznetsov.

07:40 - BUT! Sidney Crosby chippe la rondelle à Dmitry Kulikov avant de faire de même avec Sergei Bobrovsky. QUEL BUT! CAN 1 - RUS 0

06:01 - Brad Marchand obtient une bonne chance de marquer en désavantage numérique. Sergei Bobrovsky ferme la porte.

05:06 - Pénalité Canada. Jay Bouwmeester est puni 2 minutes pour avoir accroché.

04:03 - Les Russes attaquent en début de match et Carey Price doit se signaler. Puis, c'est au tour de son homologue russe Sergei Bobrovsky de faire de même. Les gardiens sont à l'honneur.

00:00 - Début du match

​-----------------------------------------------------------