Coupe du monde de hockey

#CMH2016 : ne t'excuse pas, Phil

Publié | Mis à jour

Phil Kessel n’a rien à se reprocher... selon Michel Bergeron, du moins.

L’expert de la chaîne TVA Sports et l’ancien entraîneur-chef de la LNH ne voit pas pourquoi l’attaquant des Penguins de Pittsburgh aurait à s’excuser pour s’être attaqué à l’équipe américaine, éliminée à la Coupe du monde de hockey après une rude défaite encaissée aux mains du Canada, mardi.

Non, le blâme va à la haute direction des États-Unis, qui a ignoré Kessel lors de la construction de son effectif.

«Brian Burke, regarde bien, c’est comme ça, a lancé Bergeron à l’entracte du match entre le Canada et l’Europe, mercredi. C’est monsieur parfait. Il arrive au meeting, la cravate détachée, la graisse dans les cheveux, tout est beau... Mais il ne gagne pas.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.