Coupe du monde de hockey

«Il veut être un héros, mais il est un zéro!»

Publié | Mis à jour

L'entraîneur-chef de la formation américaine John Tortorella ne ferait pas l'unanimité auprès de ses joueurs.

Ayant émis quelques propos controversés depuis le début de la Coupe du monde, le bouillant instructeur est-il devenu une distraction aux yeux de ses joueurs?

Aux yeux de notre analyste et ancien entraîneur-chef des Nordiques de Québec Michel Bergeron, il ne fait aucun doute.

«C'est son dernier tournoi et il le sait. L'équipe américaine ne va nulle part», a-t-il souligné pendant le match Canada - États-Unis, mardi, en mentionnant qu'il ne sera jamais de la trempe de Herb Brooks, instructeur légendaire qui a mené les Américains à la conquête de la médaille d'or aux Jeux de Lake Placid, en 1980 - le fameux «Miracle on ice».

«Il veut être un héros, mais il est un zéro!»

Écoutez les propos de Michel Bergeron dans la vidéo, ci-dessus.