Coupe du monde de hockey

#CMH2016 : Dustin Byfuglien de retour

Publié | Mis à jour

Les États-Unis joueront pour leur survie à la Coupe du monde de hockey, mardi soir, contre le Canada. Pour cette rencontre décrite par l’entraîneur-chef John Tortorella comme l’une des plus importantes de l’histoire du programme américain, Dustin Byfuglien retrouvera sa place à la ligne bleue.

Absent contre l’Équipe Europe, Byfuglien remplacera Jack Johnson.

«J’espère qu’il marquera un but en supériorité numérique pour nous, a affirmé Tortorella à sa sortie de l’entraînement matinal des Américains au Air Canada Centre. Je sais qu’il était déçu de ne pas jouer lors du premier match. Il voudra avoir un impact ce soir [mardi].»

Selon la croyance populaire, Dean Lombardi, Paul Holmgren et Brian Burke ont construit cette équipe avec comme objectif de battre le Canada. Ils ont ainsi misé sur la robustesse et l’intensité pour freiner le talent de la bande de Sidney Crosby.

«Je crois que les deux équipes peuvent apporter plusieurs éléments différents, a analysé l’ailier américain T.J. Oshie. Il y a beaucoup de caractère au sein de notre vestiaire comme dans celui du Canada. Si ça repose à 100% sur le talent, je crois que le Canada gagnera. Mais si ça repose à 100% sur la combativité, nous gagnerons.»

Avec le retour de l’imposant Byfuglien, Tortorella ajoutera une carte importante en matière de robustesse.

Sans Dubinsky

Historiquement, Brandon Dubinsky a souvent servi d’ombrage à Crosby lors de ses jours avec les Rangers de New York ou maintenant avec les Blue Jackets de Columbus. Même s’il a connu du succès pour ralentir Crosby, Dubinsky n’affrontera pas le Canada.

Tortorella a choisi de le retrancher afin de faire confiance à un marqueur plus naturel en Kyle Palmieri.

«C’était difficile de sortir Jack Johnson, tout comme Cory Schneider, a expliqué Tortorella. C’est la même chose pour Dubinsky. C’est un très gros match pour le hockey aux États-Unis. Ce n’est pas facile quand tu dis à trois gars qu’ils ne joueront pas.»

L’instructeur a ainsi laissé de côté deux de ses joueurs avec les Blue Jackets en Dubinsky et Johnson.

Jonathan Quick sera confronté à Carey Price.

Dans le camp canadien, il n’y aura pas de changement à la formation. Claude Giroux et Jake Muzzin regarderont la rencontre de la passerelle de presse.

Tous les matchs de la Coupe du monde de hockey sont présentés à la chaîne TVA Sports.