Brésil 2016

Affaire Lochte : aucune sanction supplémentaire

Publié | Mis à jour

Le Comité international olympique (CIO) s’est rangé derrière la décision prise par les instances américaines et n’imposera aucune suspension supplémentaire au nageur Ryan Lochte et à ses trois coéquipiers.

Lochte a été mis à l’écart pendant 10 mois par le Comité olympique américain et la Fédération américaine de natation, jeudi dernier, tandis que Gunnar Bentz, Jack Conger et Jimmy Feigen ont été suspendus quatre mois chacun.

Lors des récents Jeux olympiques de Rio, Lochte a émis un faux témoignage relié à une histoire de vol à main armée. Le quatuor américain avait plutôt commis des actes de vandalisme dans une station-service au Brésil. Le CIO a jugé que la punition était adéquate.

Lochte devra notamment s’absenter des Championnats du monde 2017 en raison de sa suspension. Il doit aussi renoncer au boni de 100 000 $ associé à sa médaille d’or acquise à Rio, en plus de se soumettre à une vingtaine d’heures de travaux communautaires.