LNH

Bishop croyait s’en aller à Calgary

Publié | Mis à jour

Le gardien du Lightning Ben Bishop était certain, pendant un temps, qu’il allait être échangé aux Flames durant l’été.

Ce n’est pas arrivé : la formation de l’Alberta a plutôt choisi de mettre la main sur un autre vétéran, Brian Elliott, qui portait l’uniforme des Blues en 2015-2016.

«Il semblait bien, pendant un bout de temps, que ça allait arriver», a expliqué le portier de 29 ans au «Tampa Bay Times», vendredi.

Bishop et son entourage avaient même entamé des discussions de contrat avec les Flames.

«Un peu à la dernière minute, ils sont allés chercher Elliott, a-t-il ajouté. C’était proche, mais bon, ce n’était pas si proche que ça, finalement.»

Cela a soulagé le gardien américain, en quelque sorte. Il préférait rester à Tampa de toute façon. Ces moments n’ont pas été des plus faciles pour lui.

«C’était un moment difficile, a-t-il révélé. Je suis allé à Vegas pour la remise des trophées et j’ai découvert que j’allais peut-être être échangé. (...) Ce fut une semaine émotive, mais en fin de compte, ce n’est pas arrivé.»

«J’ai un poste à Tampa Bay, c’est toujours le cas, a souligné Bishop. C’est la seule chose sur laquelle je me concentre. Si quelque chose doit arriver, ça arrivera.»

Bishop en est actuellement à se préparer à représenter les États-Unis à la Coupe du monde. La blessure à la cheville qui a mis fin à sa saison, au printemps dernier, est finalement chose du passé.