Brésil 2016

Retour au bercail

Publié | Mis à jour

Épuisée après avoir quitté Rio à quatre heures, lundi matin, la nageuse Katerine Savard ne réalisait pas encore l’ampleur de l’exploit du relais canadien qui a mérité le bronze aux 4 X 200 m libre.

«Je ne réalise pas encore que nous avons gagné une médaille, a raconté Savard. Je pense que je vais le réaliser plus en revenant au Québec. C’est le fun de voir tout le monde ici pour m’accueillir.»

Le Canada a remporté sa première médaille au relais 4 X 200 m libre depuis la création de l’épreuve il y a 20 ans. Cette médaille couronne un parcours parsemé d’embûches où Savard n’a pas été en mesure de se qualifier à son épreuve phare du 100 m papillon.

«Si quelqu’un m’avait dit que je remporterais une médaille un jour aux Olympiques, surtout au relais, je n’y aurais jamais cru. Il y a des moments où j’ai pensé tout arrêter. J’ai le goût de continuer pour quatre ans, mais j’ai l’impression que c’est tellement loin. Par contre, un cycle olympique, ça passe tellement vite.»

«Je vais participer au championnat mondial en petit bassin en décembre à Windsor où je suis déjà sélectionné aux 100 m papillon. Je vais terminer la deuxième année de mon baccalauréat en enseignement au primaire tout en portant les couleurs des Carabins dans le réseau universitaire.»

La fierté d’Audrey Lacroix

Après trois Olympiades, Audrey Lacroix s’apprête à tourner la page sur une longue carrière.

«À Londres en 2012, je pensais qu’il s’agirait peut-être de mes derniers Jeux, mais je suis maintenant prête à passer à autre chose. Je suis vraiment contente de mon parcours. Ma plus grande fierté est de m’être maintenue parmi l’élite aussi longtemps. Certaines filles ont obtenu de meilleurs résultats que moi, mais elles ont quitté rapidement. J’ai connu une carrière différente et j’en suis fière. Ma médaille d’or aux Jeux du Commonwealth en 2014 est ma réalisation dont je suis le plus fière.»

En plus des trois Olympiques, la nageuse de 32 ans a pris part au championnat mondial à sept reprises et sa meilleure performance fut une cinquième place aux 200 m papillon en 2007.

Lacroix s’accordera une période de repos avant de déterminer si elle participera ou non au mondial à Windsor.

Voyez le reportage de Paul Rivard dans la vidéo ci-dessus.