Canadiens de Montréal

P.K. n'est pas mort...

Publié | Mis à jour

«Ce n’est pas comme si P.K. était mort, je vais quand meme le voir.»

Telle est l’attitude de Carey Price en rapport à la transaction qui a envoyé son bon ami P.K. Subban aux Predators de Nashville cet été contre Shea Weber, peu avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Le gardien des Canadiens de Montréal n’a pas trouvé facile de voir partir Subban dans le plus gros échange de l’année, mais se console en retrouvant un autre bon ami dans son équipe.

«Je sais de quoi est fait Shea Weber, a expliqué Price au NHL.com, lundi à Kelowna en Colombie-Britannique, où il parrainait un camp de jeune gardiens de but. Il est un leader sur la glace comme en dehors et il s’intégrera parfaitement dans notre système.

«Il n’existe pas d’équipe qui ne voudrait pas de Shea Weber.» - Carey Price

«Subban et Weber affichent des styles de jeu différents et je pense que, dans la direction vers lesquelles les deux équipes se dirigent, l’échange est sensé, a ajouté le numéro 31. Il faudra juste un peu de temps pour digérer la transaction parce que P.K. était tellement aimé des partisans, avec raison.»

Price et Weber sont tous deux originaires de la Colombie-Britannique et ont eu l’occasion de patiner ensemble pendant la saison morte. Le tandem a raflé l’or olympique des Jeux d’hiver 2014 de Sotchi pour le Canada et se retrouveront encore sous la bannière unifoliée à la prochaine Coupe du monde de hockey à Toronto.