Isabelle Charest

Photo : Isabelle Charest Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

Brésil 2016

Charest veut poursuivre l’aventure olympique

Publié | Mis à jour

L’ex-patineuse de vitesse et médaillée olympique Isabelle Charest a adoré cette première expérience dans le rôle de chef de mission adjointe de l’équipe canadienne.

«J’ai beaucoup appris en travaillant aux côtés d’un leader comme Curt Harnett, a-t-elle souligné. Je me sentais à ma place dans cette équipe et je ne ferme pas la porte à une éventuelle participation aux Jeux d’hiver de Pyeongchang.»

«J’ai franchi une première étape ici et je pense que je serais maintenant équipée pour occuper un rôle de chef de mission, si on me l’offrait. Je dois cependant penser à ma famille et à mon travail à la commission scolaire à Granby», a expliqué la conjointe de l’ancien joueur des Alouettes, Steve Charbonneau.

Son coup de cœur

Charest a été impressionnée par la détermination et la résilience des athlètes canadiens. On lui a demandé d’identifier son coup de cœur des Jeux.

«J’ai bien aimé la complicité entre Andre De Grasse et Usain Bolt en demi-finale du 200 m, mais j’ai surtout été épatée par les performances de notre équipe masculine de volleyball, qui s’est rendue jusqu’en quart de finale», a mentionné Charest.

«Glenn Hoag a fait tout un boulot comme entraîneur pour développer une bonne chimie et le leadership d’un joueur comme Gavin Schmitt m’a impressionné. J’aurais aimé faire équipe avec un gars comme lui. Il était une inspiration pour ses coéquipiers.»

Elle a souligné le courage affiché par la boxeuse Mandy Bujold, qui a combattu en quart de finale quelques heures à peine après avoir dû passer la nuit à l’hôpital en raison d’un virus.