Amélie Kretz

Photo : Amélie Kretz Crédit : AFP

Brésil 2016

Les Québécoises terminent loin derrière au triathlon

Publié | Mis à jour

La Québécoise Amélie Kretz a réalisé la meilleure performance canadienne au triathlon des Jeux olympiques de Rio, samedi, prenant le 34e rang lors de cette épreuve comprenant 55 compétitrices.

Gagnante des Championnats du monde dans la catégorie Élite en 2014 et 2015, l’Américaine Gwen Jorgensen a triomphé avec un temps de 1 h 56 min 16 s.

Elle a devancé la Suissesse Nicola Spirig Hug (1:56:56) et la Britannique Vicky Holland (1:57:01).

Native de Sainte-Agathe-des-Monts, Kretz a franchi la ligne d’arrivée en 2:02:48. Ses compatriotes Kirsten Sweetland (2:04:16) et Sarah-Anne-Brault (2:04:28) ont terminé la course pratiquement ensemble, finissant respectivement 41e et 42e.

«J’ai fait une erreur dans la descente. J’étais nerveuse, sur les freins et je me suis retrouvée derrière alors que devant ça roulait fort. Je me suis fait avoir», a expliqué Kretz, qui savait que l’incident lui trottait encore en tête, mais pas au point d’avoir un impact direct sur sa course olympique.

«Je ne pensais pas que ça me coûterait la course. C’est une erreur de débutante. Je n’ai pas abandonné et ce n’est pas pour un top 35 que je suis venue ici. Ma place est en avant et je suis pas mal déçue.»

L’événement proposait 1,5 kilomètre de nage, 38,48 km de vélo et 10 km de course.