Crédit : COURTOISIE

Brésil 2016

Un trio d’arbitres canadiennes pour la finale de soccer

Publié | Mis à jour

Trois arbitres d'ici vivront l’expérience de leur vie, vendredi, en officiant lors de la finale féminine de soccer aux Jeux olympiques de Rio.

Les Québécoises Marie-Josée Charbonneau et Suzanne Morisset ainsi que leur collègue native de l’Île-du-Prince-Édouard, Carol-Anne Chénard, ont été choisies pour ce match important qui opposera la Suède à l’Allemagne.

Souvent, on parle des athlètes qui participent aux Jeux olympiques et on oublie souvent les officiels. Il s’agit pourtant pour eux aussi d’un grand accomplissement.

Charbonneau, Morisset et Chénard vivront maintenant la consécration ultime vendredi après-midi lorsqu’elles feront leur entrée dans le mythique stade Maracana. En quelque sorte, les Canadiennes ont mérité leur médaille d’or olympique, quand l’autorité ultime du football international, la FIFA, ont fait connaître leur sélection pour officier ce match.

Un comité étudie traditionnellement les performances de ses officiels lors d’un tournoi et décerne l’ultime récompense aux meilleurs lors des assignations finales.

Évidemment, le choix de Charbonneau, Morriset et Chénard a eu des échos jusqu'au Québec.

«La Fédération de soccer du Québec tient à féliciter Carol-Anne, Marie-Josée et Suzanne pour ce grand exploit qui rejaillit sur toute la communauté du soccer québécois et tient aussi à féliciter et à remercier tous ceux qui les ont encadrées au cours de leur carrière et qui les ont conduits vers ce grand honneur», a notamment indiqué l’organisation, par voie de communiqué.