Benfeito

Brésil 2016

Benfeito en bronze!

Publié | Mis à jour

es plongeuses chinoises étant dans une classe à part, il fallait se battre pour parader sur la troisième marche du podium en finale à la tour jeudi et c’est finalement la Lavalloise Meaghan Benfeito qui a eu le dernier mot en réussissant ses cinq plongeons.

Elle a donc ajouté une troisième médaille olympique à sa collection, elle qui avait obtenu du bronze au 10 m synchro en compagnie de Roseline Filion aux Jeux de Londres ainsi qu’à Rio.

La dernière plongeuse canadienne à avoir décroché deux médailles dans le cadre des mêmes Jeux fut la Québécoise Anne Montminy en 2000 à Sydney, au 10 m elle aussi.

Benfeito n’a pas raté un seul plongeon pour récolter une note finale de 389,20 points, ce qui lui a permis de devancer facilement la Mexicaine Paola Espinosa (377,10).

Filion, à sa dernière finale olympique, a pris le sixième rang avec un pointage de 367,95.

Les Chinoises Qian Ren (439,25) et Yajie Si (419,40) étaient intouchables. Et dire que la championne n’a que 15 ans!

En parfait contrôle

Benfeito était soulagée lorsqu’on l’a rencontrée à la sortie du podium.

«Je voulais faire cinq bons plongeons en finale et j’ai réussi, a-t-elle raconté. Je voulais tout donner afin de terminer mes Jeux avec un sourire accroché au visage. J’aurais été fière de moi même si j’avais terminé au quatrième rang. Je ne pouvais pas demander mieux que de remporter cette deuxième médaille à Rio.»

L’analyste Annie Pelletier estime que Benfeito a offert l’une des meilleures performances de sa carrière.

«Je ne l’ai pas vue offrir une performance aussi constante au cours des deux dernières années, a-t-elle souligné. D’avoir réussi à afficher une telle régularité à un aussi haut niveau est un bel exploit. J’ai été impressionnée par son calme. Elle était en parfait contrôle.»

Un niveau plus élevé

Selon Benfeito, le niveau de compétition était plus élevé qu’il y a quatre ans aux Jeux de Londres, où elle avait pris le 11e rang en finale du 10 mètres.

«Les finalistes ont toutes bien fait. a-t-elle dit. Je suis fière de faire partie d’un groupe de filles qui plongent aussi bien.»

Interrogée au sujet de la domination écrasante des Chinoises, elle a répondu: «Ça reste des Chinoises. Elles sont vraiment bonnes. Ren n’a que 15 ans. Elle peut effectuer cinq plongeons parfaits, ce qu’elle n’a pas réussi ici, selon moi. On leur a mis de la pression.»

Rendez-vous en 2020

Âgée de 27 ans, Benfeito prévoit être au rendez-vous en 2020 à Tokyo.

Il s’agira de ses quatrièmes Jeux et elle tentera d’obtenir une autre récompense individuelle.

«J’avais déjà dit que si j’étais double médaillée à Rio, j’allais arrêter. J’ai cependant pris la décision, conjointement avec Arturo Miranda, de continuer durant quatre autres années. On verra si je vais me concentrer sur la compétition individuelle.»

Le goût d’aller se coucher

Benfeito risque de s’ennuyer beaucoup de sa partenaire Roseline Filion, qui a vécu sa dernière finale olympique.

«Je ne la verrai plus à mes côtés aux Jeux, mais qui sait, peut-être sera-t-elle la gérante de l’équipe à Tokyo? a-t-elle dit. J’ai passé 11 années merveilleuses aux côtés de Roseline. Elle était toujours souriante et elle m’a appris à prendre les plongeons un à la fois.»

Benfeito participera à la cérémonie de clôture dimanche soir. «J’ai cependant bien hâte de retourner à la maison à Laval, de revoir mes sœurs. Je suis fatiguée. Je pense que je vais aller me coucher», a-t-elle lancé après avoir accordé des entrevues durant 30 minutes.