Brésil 2016

Le bronze pour Damian Warner

Publié | Mis à jour

Dans un Stade olympique encore promis à Usain Bolt, le Canadien Damian Warner s’en est approprié une infime partie, jeudi soir, en décrochant la médaille de bronze à l’épreuve du décathlon.

L’Américain Ashton Eaton a honoré son statut de champion du monde en s’adjugeant la médaille d’or avec un total de 8893 points. Le Français Kevin Mayer a terminé deuxième de cette série de 10 épreuves réparties sur deux jours avec une récolte de 8834 points, devançant l’Ontarien Warner (8666).

Cette médaille est la première du Canada dans cette discipline depuis celle en bronze de Dave Steen à Séoul en 1988.

Des indices

L’athlète originaire de London aboutit à l’endroit qu’il approchait de plus en plus et il a donné plusieurs indices au cours des dernières années. Cinquième à Londres en 2012, champion aux Jeux du Commonwealth en 2014 et aux Jeux panaméricains de l’an dernier, son deuxième rang aux Championnats du monde de l’an dernier avait révélé la teneur de ses projets pour Rio.

«Ce fut une longue bataille. Je voulais l’or ou l’argent, mais je suis heureux d’avoir le bronze. Ce fut une dure bataille et assurer ma place sur le podium était le plus important. J’ai poussé à ma limite, mais j’ai connu des hauts et des bas. Ça veut dire, par contre, que j’étais dans la meilleure forme de ma vie. Ça prouve à quel point c’est difficile», a exprimé l’athlète de 26 ans au réseau CBC.

Sprints profitables

Celui-ci s’est signalé dans les deux épreuves de sprint en terminant premier du 110 mètres haies et du 100 m, dans ce dernier cas avec un temps honorable de 10,30 s. Il a cependant péché avec un 23e rang au saut en longueur et un 15e au saut à la perche.

Un certain suspense a plané sur le concours jusqu’à l’ultime épreuve du 1500 m, une quarantaine de minutes avant que Bolt et Andre De Grasse n’enflamment cette même piste.

Warner a gardé Eaton et Mayer dans le collimateur en s’accrochant à eux jusque dans les derniers mètres. L’Américain a résisté à l’assaut de Warner en terminant quatrième en 4 min 23,33 s, à peine 1,57 devant le Canadien au cinquième échelon, mais Mayer a écopé pour la charge de l’éventuel médaillé de bronze en le voyant passer à ses côtés pour le coiffer de 59 centièmes.

Ce ne fut pas suffisant pour grimper plus haut. La troisième marche du podium était destinée au Canadien.

- Avec la collaboration de Mathieu Boulay