Hugo Barrette

Photo : Hugo Barrette Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

Brésil 2016

Sentiment de fierté chez les Barrette

Publié | Mis à jour

Même si le party a duré moins longtemps que prévu chez les Barrette, c’est surtout un sentiment de fierté qui se dégageait de ce rendez-olympique ayant mis en vedette le frérot Hugo.

«Des larmes ont coulé, mais c’était plus de la fierté», a résumé sa sœur Fani, peu de temps après avoir vu son cycliste préféré s’arrêter dès l’étape du repêchage à l’épreuve du keirin.

Pour l’occasion, Fani se trouvait à la municipalité de Les Cèdres, chez une cousine, en compagnie du grand frère David et de la petite sœur Cloé.

Le Madelinot Hugo Barrette, qui était accompagné de ses parents à Rio, compte un total de cinq frères et sœurs. Simon et Joële étaient pour leur part à Cap-aux-Meules, aux Îles de la Madeleine, où ils passent une partie de l’été.

«Nous étions stressés au début de la journée, a poursuivi Fani. Au final, pour nous, ça reste une grande fierté qu’il se soit rendu aux Jeux olympiques. Depuis qu’il est tout petit, quand il décide d’avoir un rêve, il le vit à fond.»

Il est vrai que la simple présence du jeune homme se voulait déjà un certain exploit, lui qui a notamment été victime d’une sortie de piste à 80 km/h lors d’un entraînement tenu en octobre dernier dans un vélodrome en Colombie. Les conséquences de cet accident auraient pu être beaucoup plus fâcheuses.

«Connaissant Hugo, il va être déçu, a noté David. Il aime vraiment ça gagner, mais il va remonter sur son vélo et se tourner vers les Coupes du monde. On est tous super fiers de lui.»

Concernant l’expérience olympique, Fani croit que son frère pourrait très bien se reprendre dans quatre ans, à Tokyo, si jamais il décide de poursuivre jusque-là.