Crédit : MARTIN ALARIE/AGENCE QMI

Brésil 2016

Une 11e place pour Gagné

Louis Butcher / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Philippe Gagné a obtenu la 11e place mardi lors de la finale de l’épreuve du tremplin de trois mètres aux Jeux olympiques de Rio.

À sa toute première participation aux Jeux olympiques, le plongeur québécois a démontré qu’il appartenait désormais à l’élite de son sport et qu’il représentait aussi un grand espoir de médaille pour son pays à l’occasion du prochain grand rendez-vous dans quatre ans à Tokyo.

Le Chinois Yuan Cao, dans une classe à part, a remporté la médaille d’or avec une récolte de 547,60 points, alors que le Britannique Jack Laugher (523,85) et l’Allemand Patrick Hausding (498,90) se sont vu octroyer l’argent et le bronze respectivement.

Stress plus élevé

Après avoir atteint son objectif initial d’accéder à la finale, ce qu’il a réalisé avec panache quelques heures plus tôt, le Montréalais de 18 ans souhaitait par la suite terminer l’étape ultime dans le top huit.

«Honnêtement, ce n’était pas la meilleure compétition de ma carrière, a-t-il déclaré d’entrée de jeu. Je suis capable de faire beaucoup mieux.

«En finale, c’est certain que j’aurais souhaité un meilleur pointage. C’est le niveau de stress plus élevé qui a sans doute fait la différence.

«Mais, en fin de compte je suis heureux d’avoir acquis beaucoup de maturité.

«Faire ma première finale olympique représente pour moi une expérience inoubliable dont je vais me souvenir toute ma vie. Je vais apprendre de ces Jeux.»

Gagné a obtenu son meilleur résultat (80,50 points) de la finale à son dernier plongeon de la compétition.

«Je voulais le garder pour la fin, car je savais qu’il était mon plus stable», a poursuivi Gagné.

Il s’est exécuté juste avant le Brésilien Cesar Castro, le favori de la foule, qui a terminé à la neuvième place.

«Tous ces cris m’ont intimidé à la fin», a-t-il relaté.

Si Gagné avait récolté 445,40 points en demi-finale, il a dû se contenter d’un cumulatif de 425,30 en finale.

Au sommet de son art

Nouveau champion olympique, Cao n’a jamais été véritablement menacé.

Le Chinois de 21 ans avait annoncé la couleur non seulement en demi-finale, mais aussi en préliminaires en dominant la concurrence.

Mais il aura su épater davantage la galerie en finale où en six plongeons il s’est vu accorder deux notes de 94,50 et une autre, à son dernier saut par surcroît, à 96,90.

«Ça ne fait que nous rappeler qu’il reste encore du travail à faire pour arriver à un tel niveau d’excellence, a reconnu Gagné.

«Il a été sensationnel. Il mérite son titre olympique.

«C’était aussi très palpitant vers la fin de voir tous les autres se disputer les deux autres médailles.»

Cinquième en demi-finale

En matinée, Gagné était le plus jeune des 18 engagés en demi-finale, une étape qu’il avait conclue au cinquième rang.

S’il n’occupait que la 15e place après son deuxième plongeon, l’athlète de 18 ans s’est racheté en voyant les juges lui inscrire un spectaculaire 86,70 sur son bulletin, soit la seconde note la plus élevée accordée au troisième tour.

Neuvième après cette figure réussie, son avant-dernier saut, à 84,00 points, lui a permis de se hisser à la septième place avant de conclure avec un 78,20 pour terminer cinquième.

Les 12 premiers obtenaient leur billet pour la finale.

Le champion déchu

Toujours en demi-finale, Ilya Zahkarov a complètement raté, du rarement vu, son quatrième plongeon, ce qui a ruiné ses chances de défendre son titre olympique acquis à Londres il y a quatre ans.

Il terminera bon dernier au classement avec un cumulatif de 345,60.

Le Russe avait réussi, dans la capitale britannique, à mettre fin au règne des athlètes chinois qui avaient remporté l’or au tremplin de 3 m à Atlanta (1996), Sydney (2000), Athènes (2004) et Pékin (2008).

Bo Peng et Chong He avaient devancé le Québécois Alexandre Despatie en 2004 et 2008 respectivement.

Douce revanche

Cao a donc profité des Jeux de Rio pour remettre les pendules à l’heure.

Plus tôt cette semaine, ce même Cao et son compatriote Kai Qin avaient échoué dans leur tentative de remporter trois titres olympiques consécutifs dans l’épreuve du 3 m synchro.

Ils ont dû se contenter de la médaille de bronze, devancés par les Britanniques Jack Laugher et Chris Mears (or) ainsi que les Américains Sam Dorman et Mike Hixon (argent).