Crédit : AFP

Brésil 2016

Déclaration incendiaire de Lavillenie

Publié | Mis à jour

Le perchiste Renaud Lavillenie y est allé d’une déclaration qui a enflammé les réseaux sociaux, lundi soir, après avoir remporté l’argent aux Jeux olympiques de Rio.

Le Français, qui a terminé derrière le Brésilien Thiago Braz (6,03 m), n’a pas du tout apprécié les sifflets de la foule lors de ses tentatives.

«C'est la première fois qu'on voit ça en athlétisme. Je pense que la dernière fois qu'on a vu ça, c'est quand Jesse Owens a couru en 1936. Ça fait chier d'avoir un public de merde comme ça pendant des Jeux olympiques», a-t-il scandé dans une entrevue avec la chaîne Canal +.

Au lendemain de cette déclaration et des vives critiques à son égard, Lavillenie a présenté ses excuses par le biais de son compte Twitter.

«Désolé pour cette mauvaise comparaison, a-t-il écrit. C'était une réaction à chaud et je réalise qu'elle était inappropriée. Désolé tout le monde.»

Avant de s’avouer vaincu par Braz, Lavillenie était le champion olympique en titre à la perche.