Brésil 2016

Une célébrité à gérer pour Oleksiak

Publié | Mis à jour

À son arrivée à Rio, le nom de Penelope Oleksiak était très peu connu du grand public.

On savait qu’elle était une nageuse talentueuse, mais on disait qu’Oleksiak serait surtout à surveiller aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

Voilà que l’Ontarienne de 16 ans retournera chez elle avec quatre médailles, dont une en or, dans ses bagages.

Sa mère Alison, son frère Jamie et sa sœur Hayley ont rencontré les médias samedi avant la conclusion des compétitions.

Jamie est une véritable armoire à glace, faisant 6 pi et 7 po et pesant 265 lb. Il a été un choix de première ronde des Stars de Dallas au repêchage de 2011, mais il n’a disputé que 78 matchs jusqu’à présent dans la LNH.

Garder les pieds sur terre

On lui a demandé quel conseil il peut donner à sa «petite» sœur (elle mesure tout de même 6 pi 2 po!).

«Je vais lui dire de rester humble et de se mettre des œillères pour ne pas dérailler, a raconté Jamie. Cette célébrité est si soudaine.

«C’est fou ce qui se passe. Tous mes amis suivent maintenant les courses de ma sœur. On savoure le moment, mais il faudra reprendre une vie normale une fois de retour à la maison.»

Pas préparés pour ça

La maman est plus inquiète.

«On ne s’attendait pas à de telles performances de la part de Penelope, a-t-elle dit. Nous ne sommes pas préparés pour la suite des choses.»

La suite sera de gérer les nombreuses demandes d’entrevues et les propositions de commanditaires qui seront présentées à sa fille, sans oublier les universités américaines qui la courtiseront.

«Penny a encore deux années d’études à l’école secondaire, a précisé Alison. On prendra nos décisions en famille.»