Crédit : AFP

Brésil 2016

Murray défendra sa couronne

Publié | Mis à jour

Le Britannique Andy Murray a liquidé le Japonais Kei Nishikori en deux manches de 6-1 et 6-4 à l’occasion de la demi-finale du tournoi de tennis masculin des Jeux de Rio, samedi, de sorte qu’il aura la chance de défendre son titre olympique.

Le champion du simple des Jeux de Londres en 2012 affrontera l’Argentin Juan Martin Del Potro, dimanche. Celui-ci a battu 5-7, 6-4 et 7-6 (5) Rafael Nadal, qui en découdra avec Nishikori pour l’obtention de la médaille de bronze.

Deuxième raquette mondiale, Murray a claqué trois as et réalisé trois bris en autant de tentatives, remportant 61 des 100 points disputés lors de ce match de 1 h 20 min. Pour sa part, l’athlète asiatique a commis deux doubles fautes et conservé un pourcentage d’efficacité de 60 % sur ses premiers services.

Quant à Del Potro, tombeur de Novak Djokovic à sa première sortie de la compétition et récipiendaire du bronze il y a quatre ans, il a eu le dernier mot sur Nadal dans un face-à-face électrisant ayant duré 3 h 08 min. Ses 11 as et 39 coups gagnants l’ont tiré d’embarras, et ce, malgré 43 fautes directes. Le Majorquin a de son côté dominé 101-99 au chapitre des points remportés.

Deux médailles de bronze pour les Tchèques

De son côté, la Tchèque Petra Kvitova a mis la main sur le bronze chez les femmes en l’emportant sur l’Américaine Madison Keys en milieu de journée.

La gagnante a mis plus de deux heures pour remporter le duel en trois manches de 7-5, 2-6 et 6-2.

Kvitova n’a pourtant pas obtenu le plus de coups gagnants lors de cet affront. Keys en a totalisé deux fois plus que sa rivale avec un total de 24. Cependant, l’Américaine a commis 49 fautes directes contre 38 pour l'Européenne.

La Portoricaine Monica Puig et l’Allemande Angelique Kerber, tombeuse de la Québécoise Eugenie Bouchard, devaient s'affronter en fin de journée pour la médaille d’or.

En double, la République tchèque a encore fini sur la troisième marche du podium, cette fois grâce à Lucie Safarova et Barbora Strycova, qui ont battu leurs compatriotes Andrea Hlavackova et Lucie Hradecka 7-5 et 6-1.