Canadiens de Montréal

Une perle rare pour les Canadiens?

Publié | Mis à jour

Le processus d'arbitrage prendra son envol dans la Ligue nationale de hockey le 20 juillet prochain.

Parmi les joueurs  qui défendront leur cause, nous retrouvons les attaquants Alex Killorn (Lightning de Tampa Bay), Marcus Johansson (Capitals de Washington) et Jaden Schwartz (Blues de St. Louis).

Voyez le Montréalais Alex Killorn en action ci-dessus. 

Des cas seront entendus jusqu'au 4 août. Voyez la liste complète des joueurs ici.

Si l’un de ces joueurs ne parvient pas à s’entendre avec son club afin d’obtenir une nouvelle entente, les deux camps ont recours à l’arbitrage, qui déterminera le nouveau salaire auquel le joueur aura droit.

Une fois que le salaire a été ciblé, l’équipe aura le choix d’accepter le montant accordé à offrir au joueur, ou de décliner l’offre. Le joueur pourrait ainsi décidé de devenir joueur autonome avec compensation et captera l'attention de plusieurs autres équipes du circuit.

C’est pourquoi le directeur général des Canadiens de Montréal, Marc Bergevin, pourrait garder l’œil ouvert pendant cette période. Si l’un de ces trois joueurs se retrouvent sur le marché, Bergevin pourrait en profiter pour acquérir l’un des ces attaquants et devoir libérer de l’espace sous le plafond salarial.

En plus de Killorn, Johansson et Schwartz, il y a aussi d’autres joueurs qui pourraient capter l’attention du Tricolore. Chris Kreider, des Rangers de New York, Mike Hoffman, des Sénateurs d’Ottawa et Brayden Schenn, des Flyers dePhiladelphie sont également en processus d’arbitrage.

Même s’ils risquent de compléter une entente avec leur club respectif, les Canadiens pourraient ainsi dénicher la perle rare sur le marché... On ne sait jamais. 

En 81 rencontres l'an dernier, Killorn a amassé 14 buts et 40 points.