Canadiens

Montoya avec les Canadiens

Publié | Mis à jour

L’acquisition d’Alexander Radulov n’est pas la seule acquisition faite par Marc Bergevin au cours de cette journée marquant l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Le directeur général du Canadien s’est également entendu avec le gardien Al Montoya. Substitut de Roberto Luongo avec les Panthers de la Floride, Montoya a apposé son nom au bas d’un contrat d’une saison qui lui rapportera 950 000 $.

Bergevin n’a pas caché que l’embauche de l’Américain de 31 ans se veut une police d’assurance.

«Carey est rétabli à 100%, mais on ne sait jamais. Alors, on ajoute de la profondeur au poste de gardien de but», a expliqué Bergevin, refusant de voir dans cette embauche un désaveu à l’endroit du travail effectué par Mike Condon la saison dernière.

Choix de premier tour (6e au total) des Rangers en 2004, Motoya n’a jamais su répondre aux attentes placées en lui.

L’an dernier, Montoya a pris part à 25 rencontres. Il a savouré 12 gains et subi 10 revers, dont trois en bris d’égalité. Il a conservé une moyenne de buts alloués de 2,59 et un taux d’efficacité de ,909.

«C’est un gardien auxiliaire d’expérience. Il a fait un excellent travail avec les Panthers l’an dernier», a déclaré le grand manitou du Canadien.