LNH

Encore quelques bons joueurs disponibles

Publié | Mis à jour

Des dizaines de joueurs autonomes ont trouvé preneur dans la Ligue nationale de hockey dès le premier jour où ils ont pu se prévaloir de ce statut, vendredi.

Et malgré tout, il y en a encore quelques bons qui, alors que la journée se terminait, n’avaient pas encore de nouvelle entente en poche.

Voici quelques uns d’entre eux qui risquent de se trouver une nouvelle équipe dans les prochains jours, ou plus tard dans l’été.

Jiri Hudler, attaquant

Le Tchèque de 32 ans a inscrit 31 buts il y a deux saisons, mais seulement 16 l’an dernier, dont six avec les Panthers de la Floride après qu’il soit arrivé avec la formation floridienne à la date limite des transactions. Cette performance en demi-teinte ne l’a probablement pas aidé vendredi, mais il y a fort à parier qu’il ira néanmoins boucher un trou avec un autre club.

Brad Richards, attaquant

Le vétéran de 36 ans a beaucoup ralenti, avec ses 28 points en 68 duels réguliers avec les Red Wings de Detroit l’an dernier. Ses talents de passeur n’ont probablement toutefois pas disparu et son expérience, forte de deux coupes Stanley, attireront sûrement un dirigeant.

Radim Vrbata, attaquant

Le temps passe pour Vrbata, qui a maintenant 35 ans. Lui aussi a inscrit 31 filets il y a deux ans et lui aussi a ralenti l’an dernier, avec seulement 13 buts, dans ce qui a été une campagne difficile pour les Canucks de Vancouver. Pourrait-il produire de nouveau dans un autre contexte?

Kris Russell, défenseur

L’arrière albertain de 29 ans ne s’est pas fait particulièrement remarquer lorsqu’il est passé des Flames de Calgary aux Stars à la date limite des transactions. Sauf qu’il a tout de même amassé 34 points il y a deux ans et peut apporter une certaine expérience, sans pour autant être en fin de carrière. Il est également reconnu pour sa faculté à bloquer des tirs.

Shane Doan, attaquant

Plusieurs se doutent que s’il revient, ce sera avec les Coyotes de l’Arizona, l’organisation avec laquelle il a passé toute sa carrière. Doan aura 40 ans en octobre, mais il semble increvable, comme en témoigne sa récolte de 28 buts en 2015-2016.

Roman Polak, défenseur

Le robuste tchèque a 30 ans et il peut sans aucun doute aider une équipe, lui qui a d’ailleurs participé au parcours des Sharks de San Jose jusqu’en finale de la Coupe Stanley au printemps.

Sam Gagner, attaquant

Est-il meilleur que ce qu’il a montré l’an dernier avec les Flyers de Philadelphie (16 points en 53 matchs)? À26 ans, Gagner est encore jeune et s’il est maintenant clair qu’il ne sera jamais le joueur dont les Oilers rêvaient lorsqu’ils l’ont repêché en 2007, il a quand même connu des saisons potables dans le passé. Il est candidat à un rebond ou à un effacement définitif.

Brandon Pirri, attaquant

À seulement 25 ans, Pirri est l’un des plus intrigants joueurs à toujours être disponible. Il a tout de même marqué 22 filets en 49 rencontres il y a deux ans. Il pourrait surprendre dans un bon contexte, et ne commandera sûrement pas un salaire énorme.