Canadiens de Montréal

Les choix du CH scrutés à la loupe

Publié | Mis à jour

Même si son plan initial a été chamboulé par la transaction amenant Andrew Shaw à Montréal, le directeur du recrutement amateur du Canadien de Montréal, Trevor Timmins, est parti de Buffalo satisfait de sa plus récente récolte.

Fidèle à son habitude, il a rencontré les médias au terme de cette séance de sélection pour décrire chacune de ses prises.

9e choix : Mikhail Sergachev, défenseur

«Marc [Bergevin, le directeur général du CH] a déjà beaucoup parlé de lui. Physiquement, il est probablement prêt à faire le saut dans la LNH [Ligue nationale de hockey]. Il est toutefois impossible de prédire s’il jouera immédiatement.

«C’est toujours plus difficile pour un défenseur. Il est grand, gros, fort et il a un tir canon. Il génère beaucoup d’attaque et nous aimons vraiment sa relance.»

70e choix : William Bitten, attaquant

«Will est un guerrier et il est talentueux. Il apporte le même niveau de passion qu’un gars comme Brendan Gallagher. Il joue à un rythme très élevé. Il a fait partie du programme d’Équipe Canada [moins de 18 ans].

«Il a toujours été un bon joueur, il vient de ma région, à Ottawa. Ce n’était pas facile pour lui de jouer dans un environnement comme celui de Flint, il a montré son caractère.»

100e choix : Victor Mete, défenseur

«Mete ressemble un peu à Samuel Girard. Il est très agile. Pour un petit défenseur, il défend bien son territoire. À London, les entraîneurs l’utilisaient dans des situations clés comme pour protéger une avance d’un but en fin de match.

«Les petits défenseurs prennent plus de temps à se développer, mais il se retrouve dans un bon environnement à London. Il a gagné la coupe Memorial. Il y a maintenant plus de place dans la LNH pour les arrières de moins de 6 pi.»

124e choix : Casey Staum, défenseur

«C’est un des meilleurs patineurs parmi les défenseurs à ce repêchage. Il passait un peu plus sous silence. Il jouera à l’Université de Nebraska-Omaha dans deux ans et à Dubuque dans la USHL cette saison. Il est un projet de cinq ans.»

160e choix : Michael Pezzetta, attaquant

«Il avait été un choix de premier tour au repêchage de la OHL [Ligue junior de l’Ontario]. Il est grand, fort, rapide et bon en infériorité numérique. Il jouait pour une équipe ordinaire à Sudbury. Si vous cherchez une petite histoire, il a terminé au deuxième ou troisième rang au lancer du disque en Ontario.»

187e choix : Arvid Henrikson, défenseur

«Notre recruteur en Suède l’aimait beaucoup. Il nous demandait de faire une transaction afin d’obtenir un choix de plus. C’est une sélection lointaine, mais nous croyons qu’il est passé sous le radar. Son jeu ressemble un peu à celui de Jonathan Ericsson.

«Il a un bon potentiel. Nous espérons que dans cinq ans, nous pourrons dire que nous avons frappé un circuit avec lui au septième tour.»