Repêchage 2016

Cinq candidats pour le CH

Publié | Mis à jour

«Il n’y a aucun doute que le Canadien de Montréal aime beaucoup Pierre-Luc Dubois. Quand Marc Bergevin, Rick Dudley et Trevor Timmins débarquent pour le voir en personne, c’est un signe assez évident. Mais, le CH devra être ingénieux pour le repêcher.»

Sous le couvert de l’anonymat, un recruteur de l’Association de l’Est a dévoilé une partie des intentions de Bergevin et de Timmins à quelques jours du repêchage de la LNH à Buffalo.

Des onze recruteurs de la LNH sondés par «Le Journal de Montréal», plusieurs faisaient le même constat pour le Tricolore.

«Bergevin et Timmins rêvent d’un gros et doué attaquant comme Dubois, mais il ne sera plus disponible au 9e rang.»

À moins d’une surprise, Dubois entendra son nom sortir du micro à Buffalo peu de temps après le trio de tête (Auston Matthews, Patrik Laine et Jesse Puljujarvi). Les Oilers d’Edmonton (4e), les Canucks de Vancouver (5e) et les Flames de Calgary (6e) pourraient représenter des partenaires de danse pour Bergevin, mais le prix à payer sera très élevé.

«Si le projet Dubois ne marche pas, je ne sais pas ce qu’ils feront, a dit un éclaireur de l’Est. L’une des options serait de reculer de quelques rangs afin d’obtenir un choix supplémentaire au deuxième tour.»

Sur papier, le Canadien grimpera sur l’estrade au neuvième rang. «Le Journal de Montréal» a dressé une liste de cinq joueurs susceptibles d’endosser l’uniforme et la casquette bleu, blanc et rouge à cette position.

Pierre-Luc Dubois - Ailier gauche/centre, Canadien, Cap-Breton (LHJMQ)

  • 205 lb
  • 6 pi 3 po
  • 99 points (42 b, 57 p) 62 matchs

En quelques mois seulement, Dubois a fait un bond de géant au classement des meilleurs espoirs en Amérique du Nord, passant du 7e rang au sommet.

«J’irais au bat pour lui à la table de notre équipe, a souligné un recruteur de l’Est. Il peut jouer tous les styles, toutes les situations. Il patine, il a un bon gabarit, bon compétiteur. Il n’a pas beaucoup de défauts. Mais, je le vois plus comme un ailier qu’un centre dans la LNH. Il a une très bonne tête de hockey, c’est un joueur idéal à diriger pour un entraîneur.»

Le scénario rêvé de Dubois - TVA Sports

Clayton Keller - Centre, Américain, USA (U-18)

  • 170 lb
  • 5 pi 10 po
  • 107 points (37 b, 70 p) 62 matchs

Le Canadien mise déjà sur plusieurs petits attaquants. S’il n’a rien d’un géant, l’Américain attire les regards en raison de ses habiletés naturelles et de son énergie. Il est le choix du «Journal de Montréal» lors du repêchage simulé pour la sélection du Tricolore au neuvième rang.

«Pour le talent pur, Keller n’est pas loin du sommet parmi tous les espoirs à ce repêchage, a mentionné un recruteur de l’Ouest. Il faut oublier la grandeur. C’est un petit cul, mais il est né dans les bonnes années pour jouer dans la LNH. On se retrouve dans une ère où les Patrick Kane ou Johnny Gaudreau te font gagner avec leur talent.»

Keller, l’émule de Kane - TVA Sports

Mikhail Sergachev - Défenseur, Russe, Windsor (OHL)

  • 205 lb
  • 6 pi 3 po
  • 57 points (17 b, 40 p) 67 matchs

Sergachev pourrait devenir un défenseur de choix pour remplacer le vieillissant Andreï Markov. Le Finlandais Olli Juolevi serait également une bonne prise pour le CH, mais il ne devrait pas être disponible au neuvième rang.

Selon les recruteurs sondés, Sergachev connaîtra son sort entre le quatrième rang et le 10e échelon. Un des éclaireurs croit qu’il est le meilleur joueur disponible après les Matthews, Laine et Puljujarvi.

«Pour moi, il est le meilleur défenseur disponible, a tranché un recruteur de l’Est. Il est plus complet et plus fort que Olli Juolevi. Il est aussi un meilleur patineur et il a un contrôle de la rondelle incroyable.»

Le facteur russe du repêchage - TVA Sports

Logan Brown - Centre, Américain, Windsor (OHL)

  • 220 lb
  • 6 pi 6 po
  • 74 points(21 b, 53 p) 59 matchs

Brown est exactement l’option inverse de Keller. Le fils de Jeff Brown représente le gros joueur de centre recherché par toutes les équipes. Avec Alex Galchenyuk au centre et l’émergence du colosse Michael McCarron, le CH ajouterait de la profondeur à cette position tellement importante.

«Il n’est pas juste grand, il a aussi un bon instinct offensif, a précisé un recruteur de l’Ouest. Il a eu une belle progression cet hiver à Windsor. C’est difficile d’ignorer un immense centre comme lui. Au même âge, il a vraiment plus de talent que McCarron.»

Brown, le colosse de la cuvée 2016 - TVA Sports

Tyson Jost - Centre, Canadien, Penticton (BCHL)

  • 190 lb
  • 6 pi
  • 104 points (42 b, 62 p) 48 matchs

Jost jouait dans la BCHL en Colombie-Britannique puisqu’il a l’intention de suivre la route de la NCAA l’an prochain à l’Université du Dakota du Nord. Il a complètement dominé ce circuit avec une moyenne d’un peu plus de deux points par rencontre. Le rapide centre a poursuivi sur sa lancée au Championnat du monde des moins de 18 ans avec 15 points en sept matchs.

«Il tomberait dans les cordes du Canadien, a prédit un éclaireur de l’Ouest. Il est très doué et il est un bon meneur. Il portait le «C» de capitaine au Mondial des moins de 18.»

Le Suédois Alexander Nylander pourrait aussi être un bon choix pour le Tricolore, mais le rapide ailier droit devrait connaître sa destination avant le neuvième échelon.

Jost, le prochain Toews? - TVA Sports