Pittsburgh - San Jose

Couture a craint le pire

Publié | Mis à jour

Logan Couture avait une lacération au nez avant d’affronter les Penguins de Pittsburgh, dimanche. Mais cela ne se compare en rien au calvaire qu'il a vécu en décembre.

L’attaquant des Sharks de San Jose est passé sous le bistouri en raison d’un saignement dans une minuscule artère à la jambe droite.

«Dans l’avion, après un match, quelque chose n’allait pas. [L’ancien gardien] Alex Stalock m’a sorti de l’appareil en fauteuil roulant parce que je ne pouvais pas marcher», a-t-il raconté avant le match no six de la finale de la Coupe Stanley.

«Mon artère se remplissait constamment de sang. Ç’aurait pu s’aggraver au point où je ne savais si j’allais perdre ma jambe où si j’allais mourir.»

Sur son lit d’hôpital, le joueur de 26 ans dit avoir craint le pire.

«Il y avait huit ou dix médecins qui regardaient les résultats de mon examen par imagerie, donc je savais que quelque chose était grave.»

«Le médecin est venu me parler en privé. C’était difficile.»

Couture revenait d’une absence de 23 matchs en raison de fractures au péroné et à la cheville. Il avait pris part à deux rencontres avant l’incident, qui a changé sa perception du sport, voire de la vie en général.

«Tu réalises que le hockey n’est qu’un jeu et qu’il y a des choses plus importantes dont il faut se soucier.»