Super Bowl XLIX Winning Team Head Coach and Chevrolet MVP Press Conference

Crédit : AFP

NFL

«Deflategate» : Goodell ne discute pas avec Brady

Publié | Mis à jour

Aucune discussion n’est en cours entre la NFL et Tom Brady pour régler à l’amiable leur conflit au sujet de la suspension du quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre provoquée par la controverse des ballons dégonflés, nommée le «Deflategate».

Le commissaire Roger Goodell maintient la suspension de quatre matchs infligée à la vedette des Patriots et laisse le soin à la cour d’appel américaine de juger si Brady a droit à une audience supplémentaire pour défendre sa cause.

«Nous avons déjà discuté de tout cela; nous avons déjà essayé de régler le dossier à l’amiable dans la dernière année», a déclaré Goodell lors de la 30e édition du tournoi de golf caritatif de l’ancien quart des Bills de Buffalo Jim Kelly, lundi.

«Quand il est question de l’intégrité de notre sport, il est de notre ressort de la faire respecter. Un juge a pris une décision en août dernier, une décision renversée par la cour d’appel. C’est dans le droit [du clan Brady] d’en appeler de la décision. C’est dommageable pour notre sport et nous n’encourageons pas ces démarches.»

Brady avait eu gain de cause en Cour fédérale américaine et avait vu sa peine annulée, mais la deuxième Cour d’appel fédérale des États-Unis avait annulé ce jugement et réinstauré la suspension le 25 avril dernier.

À la suite d’une rencontre éliminatoire contre les Colts d’Indianapolis, disputée en 2015, une enquête avait révélé que la quasi-totalité des ballons utilisés, soit 11 sur une possibilité de 12, étaient insuffisamment gonflés.