LNH

Un parcours difficile pour Dupuis

Publié | Mis à jour

Pascal Dupuis a été forcé à la retraite en décembre dernier en raison de ses problèmes de santé.

Le mot «forcé» est la clé ici puisque le Québécois aurait fortement voulu revenir au jeu et aider ses coéquipiers des Penguins de Pittsburgh un peu plus longtemps.

Malheureusement pour lui, il a souffert de caillots de sang au poumon.

«Deux jours après avoir annoncé ma décision de me retirer du hockey, je suis revenu au Québec avec ma famille pour Noël et j’ai amené tout mon équipement avec moi, a-t-il écrit dans un texte publié sur The Players’ Tribune.

«Au moment de retourner à Pittsburgh, j’ai volontairement laissé mon équipement de hockey dans le garage pour ne pas succomber à de folles idées.»

Assez rapidement, Dupuis s’est rendu compte que tout lui manquait du hockey.

«En tant que joueur, tu reçois beaucoup d’énergie de la foule. Rien ne peut remplacer ça. Tout le monde se sent déprimé à un moment donné.

«Quand tu es un joueur de hockey, tu peux marquer un but ou juste effectuer une bonne mise en échec et entendre 18 000 personnes t’encourager. Ça règle tous les problèmes du monde. Quand tu perds cela, ça peut être très difficile.»

Sentiments partagés

Âgé de 37 ans, celui qui est originaire de Laval occupe un poste d’assistant spécial au sein des Penguins.

Un rôle qu’il apprécie, même si parfois, certaines émotions dures à gérer remontent à la surface.

«C’était vraiment difficile quand, en mars et en avril, je voyais que l’équipe avait une chance de remporter la coupe Stanley. Les regarder à la télévision, c’était facile.

«Aller aux matchs et être avec les gars, c’était... eh bien, c’est impossible d’expliquer ce sentiment à moins de le vivre.

«Pendant les séries éliminatoires, j’ai eu la chance d’être avec l’équipe en tant qu’assistant spécial.

«Mais vous savez quoi? Quand j’arrive à l’aréna, je ne peux pas rester en complet. Je me sens comme un clown. Alors je m’entraîne en salle avec les gars avant le match.»

La finale de la Coupe Stanley entre les Penguins et les Sharks s’amorcera ce soir, sur les ondes de TVA Sports, dès 20h.