Pittsburgh - San Jose

Les Penguins tiennent bon!

Agence QMI / Jean-François Chaumont 

Publié | Mis à jour

Les Penguins ont gagné la première bataille de cette finale de la Coupe Stanley. Nick Bonino a marqué le but vainqueur en fin de troisième période pour triompher des Sharks de San Jose 3 à 2 dans un Consol Energy Center des plus électriques.

À la veille du premier match, Bonino représentait un point d’interrogation en raison d’une blessure au bas du corps, résultat d’un tir bloqué contre Jason Garrison face au Lightning lors de la rencontre décisive.

TVA Sports a présenté le premier match entre les Penguins et les Sharks.

À voir : Sommaire 

Ce héros que Pittsburgh n'a pas oublié 

Marleau déculotte Murray 

Marleau frappe Rust à la tête... 

Quelques heures plus tard, Bonino n’a pas juste endossé l’uniforme des Penguins. Il a quitté la glace avec le titre de première étoile. Kristopher Letang a réussi une superbe passe sur le but décisif. Dans le coin de la patinoire, Letang a profité du fait que Brent Burns venait de perdre son bâton pour repérer son joueur de centre.

«J’ai marqué de gros buts depuis le début des séries et j’en suis fier, a dit Bonino. Je trouve une façon de rester calme, comme s’il s’agissait du premier match de l’année. Mais sans la passe de Letang, on ne parle pas de moi.»

Sidney Crosby a aussi joué un match inspiré. Le capitaine a une mission en tête et c’est d’ajouter une deuxième bague de la coupe. Il a montré le chemin à suivre en ouverture de cette finale en étant constamment au cœur de l’action.

Dans la défaite, Martin Jones a montré qu’il avait des nerfs d’acier pour un gardien sans grande expérience. L’ancien des Kings a connu tout un match en bloquant 38 des 41 tirs des locaux.

Après 25 ans d’attente, les Sharks ont brisé la glace en finale. En début de match, l’équipe de Joe Pavelski a difficilement géré la nervosité. Mais ils ont réussi à se reprendre rapidement.

La force des jeunes

Les Penguins ont frappé fort en première période. Tellement qu’ils ressemblaient à une équipe trop puissante et rapide pour les Sharks. Bryan Rust, le héros du septième match en finale de l’Est face au Lightning, a poursuivi sur sa lancée en ouvrant la marque.

Avec son sixième but des séries, Rust a établi un record pour une recrue des Penguins. Seulement 62 secondes plus tard, Conor Sheary, un autre ancien de Wilkes-Barre, a touché la cible à son tour. Sidney Crosby a réalisé une superbe passe sur ce jeu en plus de faire chuter Justin Braun avec un virage sec dans le coin, à la droite de Martin Jones.

Dominés 15 à 4 au chapitre des tirs, les Sharks ont retraité au vestiaire la tête basse. Sans Jones, les locaux auraient pu mener par une marge bien plus considérable.

Changement de cap

Peter DeBoer a possiblement trouvé les bons mots lors de la première intermission. Les Sharks ont repris vie avec une deuxième période à l’opposé de la première. Tomas Hertl et Patrick Marleau ont chacun déjoué Matthew Murray pour niveler le pointage.

Le bruyant Consol Energy était soudainement plus silencieux.

Mais, le toit de l’édifice a pratiquement explosé après le but de Bonino et lors du sifflet final.

Le prochain match aura lieu mercredi, à Pittsburgh, et sera présenté à TVA Sports.