Brian Dumoulin et Joonas Donskoi

Photo : Brian Dumoulin et Joonas Donskoi

Pittsburgh - San Jose

Cinq héros obscurs toujours en lice

Publié | Mis à jour

Voici cinq joueurs des Sharks et des Penguins qui n’ont pas obtenu assez de crédit jusqu’à maintenant malgré des performances au-delà des attentes depuis le début des séries éliminatoires.

5 – Patrick Marleau, ailier gauche, Sharks

L’attaquant de 36 ans joue comme un joueur dans la fleur de l’âge ce printemps. Il a récolté 12 points en 19 matchs, en plus de servir à merveille son rôle de vétéran.

4 – Carl Hagelin, ailier gauche, Penguins

Dans l’ombre de ses compagnons de trio Phil Kessel et Nick Bonino, Hagelin a réussi à amasser 12 points en 18 rencontres.

Sa grande vitesse et son échec-avant acharné ont contribué aux succès de l’unité surnommée HBK.

3 – Joonas Donskoi, ailier droit, Sharks

L’attaquant de 24 ans impressionne à sa première année à San Jose. Auteur de 36 points cette saison, il en compte neuf en séries. Il a également su marquer des buts importants, dont celui qui a permis aux Sharks d’éliminer les Kings.

2 – Brian Dumoulin, défenseur, Penguins

Avec l’absence de Trevor Daley, blessé à une cheville, Brian Dumoulin a été promu sur la première paire d’arrières avec Kristopher Letang. L’expérience est concluante jusqu’ici.

1 – Marc-Édouard Vlasic, défenseur, Sharks

Marc-Édouard Vlasic n’est peut-être pas aussi spectaculaire que son flamboyant coéquipier Brent Burns, mais le Québécois est pour le moins efficace.

Il joue près de 23 minutes et demie par match et totalise 12 points.

C’est en grande partie grâce à lui si Vladimir Tarasenko a été si effacé dans la précédente série.