Crédit : USA Today Sports

NFL

Brady continue de se battre

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Tom Brady n’accepte vraiment pas sa suspension de quatre matchs pour son implication dans le scandale des ballons dégonflés.

En effet, après avoir initialement reçu une suspension de quatre parties de la part du commissaire de la NFL Roger Goodell, Brady avait eu gain de cause en Cour fédérale américaine et avait vu sa peine annulée.

Mais la deuxième Cour d’appel fédérale des États-Unis avait annulé ce jugement et réinstauré la suspension le 25 avril dernier.

Brady avait jusqu’à aujourd’hui, après un délai supplémentaire de 14 jours, pour présenter une demande d’appel, ce qu’il fera selon ABC News. L’avocat de Brady, Theodore B. Olson, a confirmé le tout en matinée lors de l’émission Good Morning America sur les ondes de la chaîne américaine.

À la suite d’une rencontre éliminatoire contre les Colts d’Indianapolis, une enquête avait révélé que la quasi-totalité des ballons utilisés, soit 11 sur une possibilité de 12, étaient insuffisamment gonflés.