Coupe Memorial 2016

Les Rebels étourdissent les Huskies

Publié | Mis à jour

Samedi, les Huskies de Rouyn-Noranda avaient connu un passage à vide à la troisième période. Ils avaient évité le pire face aux Wheat Kings de Brandon.

Dimanche soir, l’absence de compétitivité de la Meute est survenue en deuxième. Les Rebels de Red Deer ont compté trois buts sans riposte dans un intervalle de 9 minutes pour filer vers une victoire de 5-2 devant une salle comble (plus de 7000 spectateurs) au Enmax Centrium.

La rencontre était présentée en direct à TVA Sports

À voir : Sommaire

Les Huskies pavanent désormais une fiche de 1-1 durant la phase préliminaire du tournoi à la coupe Mémorial. Les protégés de l’entraineur Gilles Bouchard joueront leur prochain match mardi, face aux Knights de London. Les

Rebels détiennent aussi une fiche de 1-1. Dans le pire des scénarios, ces deux formations sont assurées d’avoir l’occasion de sauver leur peau dans un bris d’égalité jeudi.

Pas encore un effort complet

Pour éviter ce détour, les Huskies devront jouer pendant 60 minutes et renouer avec la discipline. Neuf infractions mineures, dont quelques-unes en troisième alors qu’un retour était toujours possible, ont plombé les derniers espoirs des Huskies.

«Nous avons été des spectateurs à la deuxième période. On a essayé de revenir en troisième, mais l’indiscipline nous a fait mal. Ce n’est certainement pas le genre de matchs que nous voulions disputer. Nous n’exerçons pas de contrôle sur le travail des arbitres. Je leur accorde donc l’absolution», a déclaré Gilles Bouchard.

Question de prudence financière puisque l’an dernier, les commentaires acidulés de Philippe Boucher en regard du travail des officiels, lui avaient coûté la jolie de 10 000 $!

Pétage de coche

AJ Greer a vécu quelques épisodes houleux avec les zèbres. Il fut d’abord sanctionné pour une obstruction contre le gardien Rylan Toth à la 1ere période alors que les deux clubs évoluaient avec des forces réduites. Les Rebels ont profité de ce 4 contre 3 pour enfiler leur quatrième but. En troisième, Greer est entré en collision avec un rival derrière la ligne, il a perdu l’équilibre et cru, l’espace d’un instant, que le Rebel serait puni. Quand l’arbitre lui a signalé qu’il était celui qui prenait le chemin du cachot (pour un acte théâtral), le numéro 8 des Huskies a démontré son incrédulité. Une fois au banc de punitions, il a sauté un gasket! Les chandails rayés l’ont expédié vers son vestiaire pour purger une inconduite avant qu’il n’endommage le mobilier. «Je me suis excusé pour ce manque de respect à l’endroit de mon équipe. Je n’aurais pas dû réagir de la sorte», s’est accusé AJ Greer.

Au terme de ces deux parties en autant de soirées, Bouchard estime que faire le vide sera bénéfique à sa troupe. « On va prendre congé lundi. Mentalement, ça fera du bien aux gars. À propose, le tournoi n’est pas fini! On a juste perdu un match!»

Timo Meier et Julien Nantel ont inscrit les buts des vaincus. Adam Helewka, avec un doublé, a dirigé l’offensive des Rebels.

* * * * * * * * * * * * * * * *


Les officiels mis en doute

Les neuf supériorités numériques accordées aux Rebels sont passées de travers dans la gorge d'au moins un membre de l’organisation des Huskies.

«Nous n’avons pas joué notre meilleure, mais vous avez vu le match comme nous. Les arbitres n’ont pas connu leur meilleure partie. Le gars du Québec (Olivier Gouin) a été bon», a déclaré l’attaquant Julien Nantel qui par la bande visait la qualité du boulot accompli par l’arbitre de la WHL, Chris Schlenker.

Pendant que la bande abitibienne enfilait un but en cinq essais, Red Deer a fait mouche trois fois. «Je ne veux pas commenter le travail des officiels. La discipline n’a pas été là. Nous devrons réussir à contrôler nos émotions», a dit le capitaine Francis Perron.

«On a commencé fort, mais ce ne fut pas facile par la suite. Ce n’est pas dans nos habitudes de concéder 80 lancers en deux parties. Tournons la page, d’ailleurs nous pouvons encore terminer au premier rang (de la poule préliminaire.»

Ce soir, les Wheat Kings de Brandon croiseront le fer avec les Knights de London.