Tampa Bay - Pittsburgh

Le Lightning à une victoire de la grande finale!

Agence QMI / Jonathan Bernier 

Publié | Mis à jour

Nikita Kucherov n’avait pas encore fait bouger les cordages dans cette série. Il a remédié à la situation de belle façon.

En marquant deux buts, l’attaquant russe a permis au Lightning de Tampa Bay de revenir autant de fois de l’arrière. Il a également mis la table pour le but gagnant de Tyler Johnson qui, avec 53 secondes d’écoulées en prolongation, a procuré une victoire de 4-3 au Lightning, dimanche soir, au Consol Energy Center de Pittsburgh.

Le match était présenté sur les ondes de TVA Sports.

À voir : Sommaire 

Drouin encaisse une solide mise en échec

La foule acclame l'autre HBK 

L’attaquant du Lightning a joué de chance, alors que le tir de Jason Garrison l’a atteint au dos avant de se retrouver derrière Marc-André Fleury.

«J’ai cru que Jason allait me viser la tête, alors je me suis tourné, a décrit Johnson, avec le sourire. Je n’étais pas vraiment certain que la rondelle m’avait touché. De toute façon, la seule chose qui m’importait, c’est de voir la rondelle dans le fond du filet.»

Presque dans la poche

En prenant les devants trois victoires à deux dans cette confrontation, les Floridiens ont pris une sérieuse option sur le billet donnant droit à une participation à la finale de la Coupe Stanley.

Selon la réputée firme de statistiques sportives, Elias Sports, l’équipe qui a gagné le cinquième match d’une série égale 2 à 2 a éventuellement remporté la série dans 78,2 % des cas (290-81).

Le Lightning aura une première occasion de gagner ce billet pour un deuxième printemps de suite, mardi soir, au Amalie Arena de Tampa.

Deux gifles du Lightning

Cependant, le Lightning a joué avec le feu en permettant aux Penguins d’inscrire deux buts dans la dernière minute d’une période.

Au terme d’un premier engagement sans histoire où les deux formations se sont principalement étudiées, Brian Dumoulin a ouvert le pointage avec 0,7 seconde à jouer.

Chris Kunitz a donné le deuxième coup de Jarnac aux visiteurs alors que le tableau indicateur affichait les 49,6 secondes restantes au deuxième vingt.

Un but qui venait briser une égalité de 2 à 2 rendue possible grâce aux buts d’Alex Killorn et au premier de Kucherov, inscrits avec 70 secondes d’écart quelques instants plus tôt.

Une première en 47 occasions

Avant ces deux gifles du Lightning, Patric Hornqvist était parvenu à forger une avance de deux buts aux locaux.

Les Penguins filaient allègrement vers la victoire jusqu’à ce que Kucherov ne nivelle la marque une deuxième fois avec moins de quatre minutes à faire à la troisième période. C’est la première fois en 47 occasions, incluant la saison régulière, que les Penguins échappent un match qu’ils mènent après deux périodes.

Fleury reprend son filet

Confirmé à son poste le matin même, Marc-André Fleury a obtenu un premier départ depuis le 31 mars. Le Sorelois, qui disputait un 100e match éliminatoire, a fait face à 25 tirs.

«Je me suis déjà senti mieux dans un match, mais j’ai eu la chance de pratiquer beaucoup. J’aurais dû faire mieux. Spécialement sur le premier but», a indiqué Fleury, déjoué dans la partie supérieure par le tir de Killorn.

Par ailleurs, Letang disputait un 108e match de séries. Il a surpassé Mario Lemieux au 4e rang de l’histoire des Penguins.

Encore une fois, il a passé la soirée sur la patinoire comme en font foi ses 27 min 51 s de temps d’utilisation.

Il était sur la glace pour les quatre buts du Lightning.