Coupe Memorial 2016

Les Huskies privés de complexe

Publié | Mis à jour

Les Knights de London sont puissants et plusieurs observateurs les ont étiquetés favoris du tournoi. Les Wheat Kings de Brandon sont gros et possiblement méchants et les Rebels de Red Deer jouiront de l’appui de leur public.

Bref, peu de gens semblent avoir misé de l’argent sur les chances des Huskies de Rouyn-Noranda, une équipe qui a pourtant écopé de seulement neuf défaites en saison régulière et semée première de classe par un groupe de recruteurs professionnels à travers la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Il est vrai que, historiquement, à l’exception des Mooseheads de Halifax en 2013 couronnés champions à Saskatoon, les formations de la LHJMQ n’ont jamais été abonnées aux succès quand le tournoi de la Coupe Mémorial est disputé sur une patinoire de l’Ouest canadien.

«Est-ce bizarre que tout le monde considère London favori? Peut-être pas», a mentionné le capitaine des Huskies Francis Perron.

«Durant les séries éliminatoires, leur première ligne (Marner, Dvorak, Tkachuk) a été vraiment exceptionnelle et ils ont perdu un seul match. Ils sont sur une bonne lancée, mais si les gens les considèrent comme les favoris, nous n’avons aucun problème avec ça. Nous sommes habitués d’être considérés comme les négligés. Personne ne nous voyait là (champions de la saison régulière et des séries) en début de campagne. On se frotte les mains et on souhaite causer une surprise. On a hâte que ça commence, car on sait que nous avons le club pour aller chercher la coupe.»

Les Wheat Kings d’abord

Mais avant de songer aux Knights, leurs adversaires dominicaux, Rouyn-Noranda se concentrera sur Brandon, le client avec lequel ils négocieront samedi.

«Brandon forme un club très physique qui met beaucoup de pression sur les défenseurs. Ils ont de gros bonshommes à l’avant et pratiquent un style de jeu très simple. C’est difficile de les comparer avec une équipe de la LHJMQ, mais si nous jouons notre match, ça devrait bien aller. On devra se servir de notre vitesse et de la mobilité de nos défenseurs», assure Perron.

Son coéquipier AJ Greer soutient que les Huskies se sentent bien à l’aise peu importe le décor dans lequel ils évoluent.

«Notre équipe n’a pas éprouvé de problèmes sur la route cette saison.»

Les statistiques confirment ces prétentions. En saison régulière, les Abitibiens ont conservé une fiche de 24-7-1-2 et durant les éliminatoires, la Meute a remporté huit matchs en neuf essais.

«Nous garderons la même mentalité et la même approche que nous avions durant la saison et les séries éliminatoires. Nos entraineurs ont accompli un travail incroyable pour préparer l’équipe et concentrons-nous sur notre exécution plutôt que de s’attarder à celle des autres clubs que nous ne connaissons pas», plaide Greer.

Beaudin incertain

La contribution de l’attaquant Jean-Christophe Beaudin s’avère incertaine face aux Wheat Kings. Cet espoir de l’Avalanche du Colorado a subi une blessure à l’épaule durant le premier match de la finale de la LHJMQ.

«Je me sens de mieux en mieux, mais je ne m’avancerai pas trop, car ce n’est pas ma décision. La pause a aidé et je reçois des traitements tous les jours. Je devrais être bon pour jouer durant le tournoi», a-t-il dit, rappelant que la blessure était plus sérieuse que prévu lors de l’impact.

Rappelons que TVA Sports diffusera en direct tous les matchs de la Coupe Memorial.