St. Louis - San Jose

Hitchcock réprimande Tarasenko en public

Publié | Mis à jour

Vladimir Tarasenko a été le meilleur marqueur des Blues de St. Louis en saison régulière cette année, récoltant 40 buts 74 et points en 80 rencontres.

Il est aussi performant en séries éliminatoires, à égalité avec son capitaine David Backes et le jeune Robby Fabbri. Tous les trois ont amassé 13 points en 17 matchs.

Cependant, aucun n’a trouvé le fond du filet dans les deux derniers duels face aux Sharks de San Jose en série finale de l’Association de l’Ouest.

L’entraîneur-chef des Blues, Ken Hitchcock, ne s’est pas gêné pour expliquer le problème de Tarasenko et sa léthargie face aux Sharks.

«Ce qu’il l’aiderait, mais qu’on ne peut pas lui donner, c’est plus d’expérience, a lancé Hitchcock en conférence de presse à la suite du troisième match de la série.

«Il apprend des leçons de vie difficiles comme tout autre jeune joueur. Vladi apprend des leçons très difficiles.»

«Les séries sont faites pour les vétérans.»

Les Blues n’ont pas marqué de buts dans cette finale depuis plus de 150 minutes de jeu entre les deux équipes.

«Quand on vit cette situation à titre de jeune joueur, il faut apprendre à combattre beaucoup pour réussir à marquer, a ajouté Hitchcock.

«On aimerait que Tarasenko apprenne cette leçon dès demain, mais nous ne sommes pas certains que c’est vraisemblable.»

Hitchcock a également ajouté que ses joueurs doivent contribuer sur tous les niveaux.

«Tu peux être un joueur efficace, mais si tu ne récoltes pas de point. Tarasenko doit comprendre l’importance de jouer à ce temps-ci de l’année, en finale de l’Association, avec une équipe adverse dévouée à 100%, et être efficace.»

Voyez la leçon donnée par Hitchcock à Tarasenko dans la vidéo ci-dessus.