St. Louis - San Jose

Les Blues ne paniquent pas

Publié | Mis à jour

L’attaque des Blues de St. Louis a été muselée par la défensive étanche des Sharks de San Jose dans un deuxième match de suite, jeudi soir, ce qui a permis à la formation californienne de prendre les devants 2-1 dans la série finale de l’Association de l’Ouest.

Le gardien Martin Jones a signé un deuxième jeu blanc de suite, devenant le premier dans l’histoire des Sharks à réaliser pareil exploit en éliminatoires, et un troisième à ses quatre dernières sorties. Il a été parfait au cours des 150 dernières minutes de jeu. Jori Lehtera est le dernier à l’avoir déjoué, dans le premier duel de la confrontation.

«Nous l’avons fait en équipe. On ne me demande pas de voler tous ces matchs», a précisé Jones, un ancien des Kings de Los Angeles, au site officiel de la Ligue nationale de hockey.

«Il reste encore beaucoup de travail, a souligné le capitaine des Sharks, Joe Pavelski. Nous nous concentrons sur le prochain match et c’est tout. Nous devons avoir la même énergie. La foule était incroyable. L’ambiance était vraiment super.»

La pression est maintenant sur la formation du Missouri, qui doit trouver une façon de faire scintiller la lumière rouge.

«Tu dois gagner quatre matchs. Ce n’est rien...nous sommes la première équipe des deux à connaître des ennuis. Quelqu’un doit bien tirer de l’arrière 2-1, a lancé l’entraîneur des Blues, Ken Hitchcock. Les deux formations ne se sont pas retrouvées dans cette situation jusqu’à présent. Nous devrons trouver une façon de faire face à l’adversité. Mais c’est seulement 2-1. Et nous avons fait plusieurs bonnes choses dans ce match.»

Surprise

Même si Brian Elliott a été dominant en saison régulière de même qu’au cours des deux premières séries, Hitchcock a choisi de faire confiance à Jake Allen pour le prochain duel.

Venu en relève à Elliott jeudi, Allen n’a fait face qu’à deux tirs. Il a pris part à 47 matchs pendant le calendrier régulier.

Elliott affiche tout de même d’excellentes statistiques en séries, avec une moyenne de buts alloués de 2,34 ainsi qu’un taux d’efficacité de ,925 en 17 parties.

Le vétéran de 31 ans a présenté un pourcentage d’arrêts de 93,0 % cette saison.