Coupe Memorial 2016

Marner et les Knights envoient un message

Publié | Mis à jour

Incapables d’acheter une victoire lors de leur dernière participation au tournoi de la Coupe Memorial en mai 2014 à London, les Knights se sont assuré qu’ils ne commettraient pas à nouveau pareille erreur.

À l’aide de performances électrisantes de Mitch Marner et Christian Dvorak, les protégés de l’entraineur Dale Hunter ont mâté les Rebels de Red Deer au pointage de 6-2 devant une salle comble de plus de 6000 spectateurs, vendredi soir, au Enmax Centrium lors du match d’ouverture du tournoi de la Coupe Memorial Mastercard 2016.

La rencontre était diffusée en direct à TVA Sports 2.

À voir : Sommaire

Les Rebels et leur chef d’orchestre Brent Sutter, confirmés à titre d’hôtes du tournoi par la WHL dès octobre 2014, n’avaient certainement pas envisagé une telle déconfiture. Après dix minutes encourageantes, les chandails rouges semblaient avoir du plomb dans les bottines.

Tout un spectacle

Marner, un espoir des Maple Leafs de Toronto, a enfilé deux buts et amassé trois mentions d’aide durant cette rencontre à sens unique. Ses accélérations et changements de cap ont complètement désarçonné ses rivaux. Ne voulant pas être en reste, Dvorak, un joueur réclamé par les Coyotes de l’Arizona, a également marqué deux fois, tout en récoltant autant d’aides.

L’autre larron du trio le plus redoutable de la Ligue canadienne de hockey Matthew Tkachuk a été limité à deux mentions d’aide. Aaron Berisha et Victor Mete ont enfilé les autres buts des champions de la Ligue de l’Ontario aux dépens du gardien Rylan Toth.

Avec 15 secondes à égrener à la deuxième période et avec un retard de six buts, Luke Philp a trompé la vigilance du gardien des Knights Tyler Parsons en redirigeant une rondelle lancée de la ligne bleue. À mi-chemin en troisième,

Adam Helewka a rompu la tranquillité des fans locaux qui ont eu les mains sur les genoux pendant presque toute la soirée.

Malgré un coussin confortable en troisième, Hunter a délégué ses gros canons pendant deux avantages numériques. Question de polir leur exécution ? Les gars de l’Ouest ont sûrement pris bonne note. Comme du temps d’arrêt demandé par les Knights à 6-2 et 2 :59 à faire à la partie.

Samedi, les Wheat Kings de Brandon croiseront le fer avec les Huskies de Rouyn-Noranda.

Les Rebels renoueront avec l’action dimanche face aux Huskies et les Knights disputeront leur prochain match lundi soir face aux Wheat Kings.