Huskies

Coupe Memorial 2016

Les Huskies débarquent à Red Deer

Publié | Mis à jour

Joueurs et membres de l’organisation des Huskies de Rouyn-Noranda sont arrivés à Red Deer sous un soleil radieux, mercredi après-midi.

À leur arrivée, l’Enmax Centrium, le domicile des Rebels, était plongé dans un calme qui ne saurait perdurer. À compter de vendredi soir, cet amphithéâtre de 6000 sièges érigé en 1991 sera l’endroit le plus bruyant de cette ville d’environ 100 000 habitants située à mi-chemin entre Calgary au sud et Edmonton au nord.

Il y a fort à parier que les distractions ne manqueront guère dans cette ville de l’Alberta, province qui n’a pas reçu le tournoi de la Coupe Memorial depuis 1974.

«Nous devrons néanmoins conserver notre concentration qui devra être dirigée vers le hockey malgré l’omniprésence de représentants des médias et autres distractions. Mes coéquipiers et moi en avons eu un avant-goût durant la finale. Souvent, j’ai accordé des entrevues à des gens que je ne connaissais même pas. Ce sera une "coche" de plus ici durant les prochains jours», a affirmé Nikolas Brouillard, un défenseur de 20 ans et vétéran de cinq saisons dans le circuit Courteau.

Sous les couleurs de la formation hôtesse, les Remparts, Brouillard a vécu le party de la Ligue canadienne de hockey à Québec le printemps dernier dans la Vieille Capitale.

«J’imagine que tu vis le tournoi de façon différente quand il n’est pas joué dans ta ville. Ce sera quand même spécial, car je crois que je suis le seul à avoir affronté un club d’une autre ligue au sein de notre équipe, a dit Brouillard qui, à l’instar de ses coéquipiers, n’a pas été déçu par les quartiers réservés aux Huskies pour la compétition. Ce sont de belles installations.»

Tour préliminaire

Les Huskies briseront la glace samedi face aux champions de la Ligue de l’Ouest, les Wheat Kings de Brandon. Les protégés de Gilles Bouchard croiseront ensuite le fer dimanche avec les hôtes, les Rebels de Red Deer et ils concluront cette importante phase préliminaire mardi face aux monarques de la Ligue de l’Ontario, les Knights de London. Ce match sera disputé à 20 h, heure de l’Alberta, en raison de la concurrence imprévue des Raptors de Toronto sur les ondes du réseau Sportsnet.

«Tous les matchs de la ronde préliminaire sont importants. Nous l’avons constaté l’an dernier à Québec. À l’aide d’une victoire contre Oshawa, nous passions directement à la finale», s’est rappelé Brouillard.

Les Remparts avaient perdu une avance d’un but en fin de troisième période avant de succomber face aux Generals en deuxième prolongation. Québec, vaincu par l’Océanic de Rimouski le mercredi soir, avait affronté à nouveau (et vaincu) Rimouski durant le bris d’égalité le lendemain, avant de recevoir une correction en demi-finale aux mains des Rockets de Kelowna.

Pendant ce temps, Oshawa se reposait depuis le mardi et a remporté les grands honneurs le dimanche soir.

«Même si des équipes ont déjà réalisé l’exploit de remporter le tournoi après avoir participé au bris d’égalité (les Spitfires de Windsor en 2009 et les Cataractes de Shawinigan en 2012, entre autres), la route est ensuite plus sinueuse pour remporter la coupe!»