LNH

Lapierre prêt à revenir dans la LNH

Publié | Mis à jour

Après une saison en Europe, l'attaquant Maxim Lapierre se dit prêt à revenir dans la Ligue nationale de hockey.

«L'année dernière, je n'étais pas prêt à accepter un contrat à deux volets ou un essai professionnel, a admis le Québécois, mardi, lors de l'émission Destination Coupe Stanley à TVA Sports.

«Je ne voulais pas recommencer au bas de l'échelle l'an dernier, mais cette année, je suis prêt. J'ai pris un an de réflexion et j'ai pu voir ce qu'était l'Europe.»

Lapierre a joué en Suède la saison dernière, avec Ornskoldsvik, et a récolté 19 points, dont huit buts, en 34 rencontres.

Il a ensuite fait le saut avec Lugano en Suisse, où il a amassé quatre points en six matchs. Il a ajouté quatre points en 15 affrontements de séries éliminatoires.

Pourquoi avoir joué en Suède et en Suisse?

«Mon idée première était de jouer en Suède, c'est la première offre que j'avais eue, a dit Lapierre.

«Je savais que le calibre était un peu moins élevé et je voulais en profiter pour apprendre à jouer sur de plus grandes surfaces. Je ne voulais pas rater mon entrée en Suisse et tout a bien été.

«Ma vitesse m'a beaucoup aidé à m'adapter au style de jeu européen et aux plus grandes patinoires. Ils croyaient que je ne toucherais pas à la rondelle parce que j'étais un agitateur dans la LNH, mais pour s'y rendre, il faut aussi avoir des aptitudes.»

Avant de quitter pour l'Europe, Lapierre a disputé 10 campagnes dans la LNH. Il a porté les uniformes des Canadiens de Montréal, des Ducks d'Anaheim, des Canucks de Vancouver, des Blues de St. Louis et des Penguins de Pittsburgh.

En 614 matchs dans le circuit Bettman, l'athlète de 31 ans a inscrit 139 points, dont 65 buts. Il avait été un choix de deuxième tour (61e au total) du Tricolore en 2003.

Voyez l'entretien complet de Lapierre dans la vidéo ci-dessus, alors qu'il revient également sur la transaction «ordinaire» qui l'avait fait passer des Canadiens aux Ducks.