Tampa Bay - Pittsburgh

Crosby crée l'égalité dans la série!

Agence QMI 

Publié | Mis à jour

Il leur a fallu 41 lancers, mais à force de bombarder le filet d’Andreï Vasilevskiy, les Penguins sont venus à bout de lui.

Il y avait 40 secondes d’écoulées à la période de prolongation lorsque Sidney Crosby a jeté l’hystérie à l’intérieur du Consol Energy Center, lundi.

TVA Sports a présenté le match en direct. 

À voir : Sommaire

Crosby se fait voler! 

Crosby était dû! 

En inscrivant son premier but depuis le quatrième match de la série contre les Rangers, Crosby a procuré une victoire de 3-2 aux Penguins.

Cette série, maintenant égale à une victoire de chaque côté entre les Penguins et le Lightning, se transporte maintenant à Tampa. Le troisième match de cette confrontation se tiendra mercredi.

Les Penguins ont amorcé ce match avec le couteau entre les dents. Une cadence que les joueurs du Lightning avaient de la difficulté à suivre.

On se disait qu’à un tel rythme, il serait impossible pour les visiteurs d’être dans le coup. C’est alors que Matt Murray a donné un but facile à Anton Stralman.

Une belle façon pour le défenseur suédois de célébrer son retour au jeu, lui qui n’avait pas joué depuis le 25 mars. Laissé de côté lors de la rencontre précédente, Jonathan Marchessault a profité de la séquence pour récolter son premier point des présentes séries éliminatoires.

Puis, Murray a laissé filer une autre rondelle, d’un angle semblable, dans la dernière minute de la première période. Jonathan Drouin venait, à ce moment, de créer l’égalité 2-2. D’ailleurs, le Québécois a connu un autre excellent match. En total contrôle de la rondelle, il semble toujours trouver la bonne option pour provoquer une menace.

Fleury, toujours spectateur

Malgré ce retour du Lightning, Mike Sullivan a choisi de revenir avec Murray au tiers suivant, confinant de nouveau Marc-André Fleury au rôle de spectateur.

Le jeune gardien de 21 ans s’est ressaisi, mais sa tendance à se battre avec la rondelle n’avait rien de bien rassurant.

À l’autre bout de la patinoire, Vasilevskiy a prouvé qu’il avait les nerfs solides.

À plusieurs occasions, il a mis un terme de façon spectaculaire aux menaces de Penguins. Parlez-en à Sidney Crosby qui s’est fait voler à au moins deux occasions avant de jouer les héros

Joueurs de soutien

Cependant, ce sont encore les unités de soutien qui ont mené l’attaque des Penguins.

Matt Cullen et Phil Kessel (déjà son sixième des séries éliminatoires) ont été les deux premiers marqueurs des Penguins.

Ils auront besoin que Crosby et Evgeni Malkin, qui n’a pas marqué depuis le premier match de la série contre les Capitals, produisent avec plus de régularité.

Aux prises avec un virus, Ryan Callahan n’a pas participé à la rencontre.