St. Louis - San Jose

La première aux Blues

Publié | Mis à jour

Brian Elliott a repoussé 32 des 33 rondelles dirigées vers lui, guidant les Blues à un gain de 2-1 sur les Sharks de San Jose, dimanche soir, à St. Louis.

La pause de quatre jours a semblé être bénéfique pour la troupe de Ken Hitchcock, qui a ainsi pris les devants 1-0 dans cette finale de l’Association de l’Ouest.

SOMMAIRE DU MATCH

Elliott a été excellent, en route vers son neuvième gain des présentes séries. L’Ontarien de 31 ans n’a cédé que devant Tomas Hertl lors de l’engagement initial, alors que le disque a dévié devant lui.

Par la suite, le gardien des Blues a été parfait, se dressant tel un mur devant les attaques répétées des Sharks, frustrant notamment Joe Pavelski du bout de la jambière droite.

En fin d’affrontement, l’homme masqué des favoris de la foule s’est également distingué en sortant la mitaine juste à temps pendant que ses rivaux exerçaient beaucoup de pression dans son territoire.

Backes et Lehtera frappent

Le deuxième but des éliminatoires de Jori Lehtera s’est avéré celui de la victoire.

À mi-chemin de la période médiane, le Finlandais de 28 ans a profité d’un revirement du défenseur Brent Burns en zone neutre pour s’amener devant Martin Jones et le surprendre d’un lancer frappé. Le disque s’est faufilé entre le gant et le bras gauche du gardien des Sharks, qui aimerait certainement revoir ce tir.

Quelques minutes après avoir vu les arbitres refuser un filet à Patrik Berglund en raison d’un geste d’obstruction sur Jones, David Backes a lancé les hostilités à 15:04 du premier vingt.

Le capitaine des Blues a redirigé un lancer de la pointe de Kevin Shattenkirk, pendant que Logan Couture était au cachot pour avoir fait trébucher Robby Fabbri. Jaden Schwartz a aussi été complice sur la séquence.

La réplique des visiteurs n’a pas tardé. Trente-quatre secondes plus tard, Hertl a touché la cible, alors que Pavelski voilait la vue d’Elliott. Burns a participé à cette réussite.

L’attaque à cinq de l’équipe de San Jose a été réduite au silence, n’ayant pas été en mesure de compter en trois supériorités numériques.

En bref

Par ailleurs, Couture a vu sa séquence de matchs avec au moins un point s’arrêter à quatre.

De son côté, le défenseur québécois Marc-Édouard Vlasic n’a pu connaître un sixième duel consécutif avec au moins une mention d’aide.

Joe Thornton a également mis un terme à une séquence de quatre parties avec une aide.

Les deux équipes ont rendez-vous mardi, toujours au Missouri, pour le deuxième acte de cette finale de l’Ouest.