San Jose - Nashville

Les Sharks complètent le carré d'as

Publié | Mis à jour

Logan Couture a récolté trois points et les Sharks de San Jose ont éliminé les Predators de Nashville à la suite d’une victoire sans équivoque de 5-0, jeudi soir en Californie.

La troupe de l’entraîneur Peter DeBoer fera face aux Blues de St. Louis en finale de l’Association de l’Ouest. L’équipe du Missouri a aussi eu besoin de sept rencontres pour venir à bout des Stars de Dallas.

Cette septième rencontre était diffusée en direct à TVA Sports.

À voir : Sommaire

Les Sharks ont capitalisé sur le jeu de puissance à mi-chemin de l’engagement initial. Joe Pavelski s’est libéré dans l’enclave et a décoché un tir sur réception à la suite d’une passe de Patrick Marleau. Joe Thornton a aussi obtenu une aide sur la séquence.

Pavelski compte d’ailleurs neuf buts à sa fiche depuis le début du bal printanier.

Joel Ward a doublé l’avance des favoris locaux avant la fin du premier tiers. Après s’être moqué du défenseur Roman Josi, l’ancien des Capitals de Washington et des Predators a réalisé une superbe feinte avant de glisser la rondelle entre les jambières de Pekka Rinne.

Puis, Couture a profité d’un revirement de Shea Weber dès le début du deuxième tiers pour s’amener seul devant Rinne et le déjouer d’un tir bas.

Après 32 secondes d’écoulées en troisième, Thornton en a rajouté, saisissant un retour de Couture en avantage numérique.

Marleau a ensuite fait 5-0, mettant fin à la soirée de travail de Rinne. Carter Hutton s’est amené dans la mêlée.

Martin Jones a repoussé les 20 rondelles dirigées vers lui.

Rinne a cédé cinq fois sur 26 lancers.

Viktor Arvidsson avait compté le but décisif en prolongation dans le sixième duel, alors que son équipe faisait face à l’élimination.

Les Predators disputaient d’ailleurs seulement le deuxième match ultime de leur histoire, après avoir enlevé la septième partie face aux Ducks d’Anaheim au tour initial.

Le Lightning de Tampa Bay et les Penguins de Pittsburgh ont également mérité leur place dans le carré d’as.