Washington - Pittsburgh

Ça passe ou ça casse pour les Penguins

Ça passe ou ça casse pour les Penguins

Renaud Lavoie

Publié 09 mai 2016
Mis à jour 09 mai 2016

Il n'a pas fait beau ni à Pittsburgh ni à Washington durant la deuxième ronde. Mais pour être honnête, on sent l'arrivée de nuages plus sombre chez les Penguins.

Il faut se rendre à l'évidence que si la formation de Pittsburgh ne remporte pas le sixième match de la série à domicile mardi, ce sera difficile d'espérer l'emporter à Washington, jeudi.

Pourquoi? Parce que les Capitals ne jouent plus de la même façon. Personne ne voudra l'avouer publiquement, mais le plan de match a clairement été modifié par l'entraineur-chef Barry Trotz. Ce dernier veut maintenant que ses joueurs-vedettes se concentrent à jouer au hockey et non à frapper tout ce qui bouge sur la glace.

Ovi n'est plus le même... pour le bien des Caps

En réalité, Alexander Ovechkin a complètement modifié sa façon de jouer. Dans les trois premiers matchs de la série, il avait obtenu 21 mises en échec, pour une moyenne de sept par rencontre. Dans les deux derniers matchs, il n'a frappé l'adversaire que six fois au total (trois fois par match) et s'est concentré à jouer au hockey au lieu d'intimider l'adversaire.

Ce changement important dans sa façon de jouer fait en sorte que les joueurs des Penguins devront commencer à le surveiller sur la patinoire et limiter au maximum son espace sur la patinoire. La meilleure façon de le faire est de s'assurer de ne pas aller au banc des pénalités. Si les Penguins sont disciplinés mardi, ils devraient être en mesure de mettre fin à cette série. Quand je parle de discipline, je parle de complètement éviter le banc des pénalités, parce que si Alexander Ovechkin et sa bande obtiennent un seul avantage numérique, ce sera fort probablement un de trop.

Le momemtum est avec les Capitals présentement. Sans un match parfait des Penguins jeudi, ce momemtum sera difficile à arrêter.

À voir dans la vidéo ci-dessus, le but d'Alexander Ovechkin lors de la cinquième partie face aux Penguins.