Washington - Pittsburgh

Letang trouvera le temps long

Publié | Mis à jour

À l’instar du défenseur des Capitals de Washington Brooks Orpik, deux jours auparavant, l’arrière des Penguins de Pittsburgh Kristopher Letang s’est présenté devant les médias pour commenter sa suspension, mercredi.

«Je l’ai regardée (la reprise vidéo). Il n’y avait aucune mauvaise intention derrière ce geste. Je ne suis pas un joueur qui cherche à faire ce genre de mise en échec, mais je respecte la décision de la ligue», a indiqué le Québécois au terme de l’entraînement matinal de son équipe.

La sortie de l’instructeur-chef des Capitals, Barry Trotz, qui mentionnait que la Ligue nationale (LNH) favorise les Penguins, est drôlement bien tombée. En effet, le coup de Letang est survenu dès le match suivant.

Cela dit, l’athlète de 29 ans ne croit pas que la LNH ait subi plus des pressions en raison de ce commentaire.

«Du moins, j’espère que non. Il s’agit de deux gestes totalement différents. Je crois qu’ils sont assez professionnels pour juger chacun d’eux séparément», a-t-il affirmé.

Un siège inhabituel

Quant à l’entraîneur des Capitals, il a préféré ne pas trop faire de vague.

«La ligue s’est occupée du dossier et il ne joue pas aujourd’hui (mardi). Ce sera à nous de tirer avantage de l’absence d’un excellent défenseur», a soutenu Trotz

Letang regardera donc le quatrième duel de cette série du haut de la passerelle de presse. Un moment difficile à passer pour un athlète qui joue plus de 30 minutes par match.

«J’ai peur de m’endormir!, a-t-il lancé à la blague. Je serai prêt pour le cinquième match.»