St. Louis - Dallas

Bien plus qu'un problème de gardiens

Publié | Mis à jour

Les Blues de St. Louis ont profité des largesses défensives des Stars de Dallas pour s’imposer 6-1 mardi soir et prendre les devants 2-1 dans cette série de deuxième tour.

L’équipe du Missouri avait l’habitude des matchs serrés puisqu’il s’agit de son premier gain par plus d’un but depuis le début du bal printanier.

Troy Brouwer, qui totalise six points depuis le début des éliminatoires, a eu son mot à dire avec une performance de deux points. Il croit que les Blues devront s’inspirer de cette rencontre pour la suite des choses.

«Nous n’avons jamais cessé d’attaquer, de placer des rondelles en fond de territoire et nous nous sommes assuré de ne pas nous asseoir sur notre avance, a expliqué Brouwer au site NHL.com. Nous ne leur avons pas donné la chance de créer de l’offensive avec leur jeu de transition.»

Pas seulement les gardiens

Les Stars ont amorcé la campagne avec un système d’alternance devant le filet et cette formule fait jaser depuis le début des séries. Kari Lehtonen et Antti Niemi ont fait preuve d’inconstance et aucun des deux n’a été en mesure de faire le travail jusqu’à présent.

«Je ne pense pas...ils ne sont pas responsables de celle-là», a mentionné l’entraîneur-chef Lindy Ruff après la partie.

Le défenseur Alex Goligoski abonde dans le même sens.

«Ce n’est pas un problème de gardien. Nous donnons trop de bonnes chances de marquer, à de mauvais moments, tôt dans la rencontre, a-t-il précisé. Nous mettons des rondelles où nous ne sommes pas supposés. Ils ont été meilleurs dans certaines batailles et la rondelle s’est retrouvée dans le fond de notre filet, alors donnons-leur du crédit.»

«Nous devons être en meilleurs en tant que groupe, c’est aussi simple que ça» a souligné le capitaine de l’équipe du Texas, Jamie Benn.