Washington - Pittsburgh

Trotz se porte à la défense d'Orpik

Publié | Mis à jour

Comme il fallait s’y attendre, Barry Trotz s’est porté à la défense de Brooks Orpik.

«J’ai parlé avec Brooks. Il m’a expliqué qu’il croyait que la rondelle était sur le point de revenir à [Olli] Maatta, en raison d’un retour de lancer, lorsqu’il l’a mis en échec», a raconté l’entraîneur des Capitals de Washington, au terme de la défaite des siens, 2-1, samedi soir aux mains des Penguins de Pittsburgh.

Si celui-ci avait qualifié le coup de genou de Tom Wilson sur Conor Sherry de «correct, mais pas nécessaire», cette fois il y est allé d’un plaidoyer sans zone grise.

«Il y a une différence de grandeur entre les deux joueurs. En plus, je crois que Maatta était un peu penché vers l’avant», a-t-il indiqué.

Vérification faite, Matta et Orpik mesurent tous les deux 6 pi et 2 po...

«Brooks joue dur, mais de façon légale, a poursuivi l’entraîneur de Capitals. Les gens de Pittsburgh le connaissent. Ils savent qu’il n’est pas un joueur salaud.»

Repêché par les Penguins au premier tour (18e au total) de l’encan de 2000, l’Américain de 35 ans a joué 10 saisons complètes dans la ville de l’acier avant de signer un contrat à titre de joueur autonome avec les Capitals, le 1er juillet 2014.

En 12 saisons dans la Ligue nationale de hockey, Orpik a été suspendu à deux occasions. La première fois (un match) en octobre 2003 et la seconde (trois matchs) en mars 2006.

À cette deuxième occasion, Orpik avait assommé Erik Cole, alors avec les Hurricanes de la Caroline, avec une mise en échec par-derrière.