Philadelphie - Washington

«J’étais certain que je l’avais!» -Murray

Publié | Mis à jour

Il a fallu avoir recours à la reprise vidéo pour confirmer que T.J. Oshie avait bel et bien donné la victoire aux Capitals de Washington avec 9 min 33 s d’écoulées à la première période de prolongation, jeudi soir.

À lire aussi : Oshie! Oshie! Oshie!

Mais bien que certaines reprises tendaient à démontrer que le disque avait tout juste franchi la ligne rouge, il s’en trouvait pour douter de la légitimité de ce but.

À commencer par le gardien des Penguins de Pittsburgh Matt Murray qui était, évidemment, aux premières loges.

«J’étais persuadé que j’avais fait l’arrêt. J’étais certain que je l’avais eu», a-t-il répété devant les journalistes entourant son casier.

Certains diront que c’est en raison de l’angle trompeur de la reprise vidéo que la rondelle apparaît derrière la ligne des buts.

Cependant, sur la séquence, un gros point a joué en défaveur des Penguins. Puisque l’arbitre situé près du filet de Murray a décrété qu’il y avait but, il aurait fallu une reprise sans équivoque du contraire pour priver Oshie de son tour du chapeau et forcer la poursuite de la rencontre.

«J’ignore comment l’arbitre, d’où il était placé, a pu voir la rondelle entrer», a lancé le jeune gardien des Penguins, encore incrédule.

Satisfait de ses joueurs

De son côté, Mike Sullivan a préféré ne pas se mouiller sur cette décision quelque peu controversée.

«Je n’ai pas vu tous les angles. Ils (les arbitres) avaient le sentiment que la rondelle est entrée dans le filet, alors...», s’est-il contenté de déclarer.

Sullivan a préféré vanter le travail de son homme masqué, dans cette défaite de 4-3, plutôt que passer du temps à argumenter à propos de cette ­séquence.

«Il a fait de gros arrêts tout au long de la rencontre. Il nous a donné une chance de gagner», a soutenu l’entraîneur des Penguins.

«Ç’a été un match âprement disputé. Les deux équipes auraient pu quitter la patinoire avec la victoire», a mentionné Sullivan.