Tampa Bay - New York Islanders

Des fleurs pour Shane Prince

Publié | Mis à jour

Il y a souvent de ces joueurs qui émergent de nulle part durant les séries éliminatoires. À New York, Shane Prince est l’un de ceux-là.

Acquis des Sénateurs d’Ottawa à la date limite des transactions, Prince revendiquait avant ce printemps 64 matchs d’expérience dans la Ligue nationale de hockey, et six buts. Le joueur originaire de la région de New York n’avait jamais chaussé les patins en séries éliminatoires.

Mercredi, dans le premier match de la série entre les Islanders de New York et le Lightning de Tampa Bay, l’attaquant de 23 ans a inscrit deux filets en première période. Il s’était aussi inscrit à la marque lors de la troisième partie face aux Panthers de la Floride, en première ronde.

En sept matchs éliminatoires, Prince compte donc la moitié des buts qu’il a inscrits depuis ses débuts dans la Ligue nationale.

«Il amène beaucoup d’énergie. C’est bon de jouer avec un gars comme lui», a noté Ryan Strome aux journalistes après le match, lui qui patine sur le même trio qui Prince.

Prince, lui, n’avait que de bons mots pour ses coéquipiers. «C’était de bons jeux de Brock [Nelson]. C’est lui qui a amorcé les deux buts. Strome est un bon fabricant de jeu aussi. C’est un plaisir de jouer avec ses gars et je suis simplement heureux de pouvoir contribuer», a souligné le choix de deuxième tour des «Sens» en 2011.

Trop de mollesse

Ces deux buts rapides à la fin du premier vingt ont brisé les reins du Lightning, de l’aveu même de l’entraîneur-chef Jon Cooper. Sa troupe s’est finalement inclinée 5-3, non sans avoir tenté une remontée à la fin de l’affrontement.

«On a joué trop mollement pendant ces deux minutes et demie, a pointé le pilote. Je pensais qu’on aurait pu prendre les devants en troisième, tellement on a eu de chances.»

«Nous leur mettions beaucoup de pression. On va bâtir là-dessus», a ajouté Cooper.

Le deuxième match de cette série sera disputé samedi à Tampa, à 15 h.