San Jose - Los Angeles

Est-ce vraiment la fin pour Lecavalier?

Publié | Mis à jour

Afin d’aider les Flyers de Philadelphie à l’échanger, Vincent Lecavalier avait annoncé que cette saison serait sa dernière, même s’il reste deux années à son contrat.

Mais de la façon dont il a rebondi avec les Kings de Los Angeles, le joueur de centre n’a pas donné l’impression qu’il était un joueur fini.

Après avoir été laissé de côté plus souvent qu’à son tour à Philadelphie, Lecavalier s’est illustré dès ses premiers coups de patin en Californie. À son premier match dans l’uniforme des Kings, le 7 janvier, il a fourni une mention d’aide face aux Maple Leafs de Toronto.

Au total, le Québécois a récolté 17 points, dont 10 buts, en 42 rencontres avec sa nouvelle équipe. Il a de plus affiché un différentiel de +1 et passé 20 minutes au cachot.

Celui qui a fêté ses 36 ans jeudi a-t-il disputé son dernier match dans la Ligue nationale de hockey (LNH), vendredi, quand les Kings ont été éliminés au premier tour par les Sharks de San Jose en cinq duels à la suite d’une défaite de 6-3?

«Il n’avait définitivement pas l’air d’un joueur qui était sur ses derniers milles, a soutenu son coéquipier Anze Kopitar au site NHL.com. Je ne sais pas exactement combien de parties il a jouées avec nous, mais de la manière dont il s’est débrouillé, je crois sincèrement qu’il a encore sa place.»

Silence radio

Lecavalier a refusé de répondre aux questions des journalistes concernant une éventuelle retraite. Il se prêtera au jeu lorsqu’il videra son casier au cours des prochains jours.

«Je pense qu’il a très bien fait avec nous, a poursuivi Kopitar. Il a joué en avantage numérique et inscrit quelques buts importants à la fin du calendrier régulier. C’est ce à quoi nous nous attendions de sa part. Il a livré la marchandise.»
En cinq parties éliminatoires, Lecavalier a amassé un filet et une aide.

«Il a apporté du caractère et a été un excellent modèle pour nos jeunes joueurs, a mentionné l’entraîneur-chef des Kings, Darryl Sutter. Il a été un champion et ce fut un honneur de le diriger.»

Comparé à Michael Jordan

Dès qu’il a été repêché au premier rang par le Lightning de Tampa Bay en 1998, le vétéran de 17 saisons dans la LNH a été comparé à la légende du basketball Michael Jordan par le propriétaire à l’époque Art Williams.

Deux ans plus tard, à 19 ans, Lecavalier est devenu le plus jeune capitaine de l’histoire du circuit. Il a ensuite soulevé la coupe Stanley en 2004.