Nashville - Anaheim

Des Predators aux dents longues

Publié | Mis à jour

Les choses se compliquent pour les Ducks d’Anaheim. Favoris pour vaincre les Predators de Nashville dans la série de premier tour entre les deux équipes, ils ont subi une deuxième défaite de suite à domicile, dimanche soir, encore une fois au compte de 3-2.

Filip Forsberg, Roman Josi et Craig Smith se sont mis en évidence dans cette victoire, obtenant tous deux points.

À voir : Sommaire

Les Ducks ont maintenant la lourde tâche d’aller renverser la vapeur à Nashville lors du troisième match, qui aura lieu mardi soir.

Des buts de Smith et de Shea Weber, au deuxième tiers, ont fait la différence dans ce triomphe de la formation du Tennessee.

Les Ducks avaient pourtant frappé en premier, lors de l’engagement initial. Le rapide Andrew Cogliano a eu l’occasion de s’échapper et son tir a surpris le gardien Pekka Rinne entre les jambières. Les Predators ont cependant répliqué cinq minutes plus tard lorsque Mattias Ekholm a accepté une belle passe de Colin Wilson. Seul devant John Gibson, le défenseur suédois a battu le gardien des Ducks d’un tir du revers.

L’intensité a grimpé d’un (autre) cran en deuxième période. Les Predators ont pris les devants lorsque Smith, bien posté devant le filet, a accepté une superbe remise de Forsberg pour ensuite battre Gibson. Nashville a doublé son avance en fin de troisième lorsque le capitaine Shea Weber a mis son puissant tir à profit, durant un avantage numérique. Peu avant, James Neal, des Predators, s’était fait quelques ennemis en donnant un petit coup de bâton sur le masque de Gibson. Le geste est resté impuni, et les accrochages et bousculades ont proliféré par la suite.

La troisième période a d’abord vu les deux équipes ralentir le rythme un peu, les Predators s’assurant surtout de contenir l’attaque habituellement très menaçante des Ducks. Nashville a bénéficié d’un avantage numérique à mi-chemin dans l’engagement, sans rien en tirer.

Puis, Nate Thompson a réveillé tout le monde dans l’amphithéâtre en surprenant Rinne avec un tir du revers pour réduire l’écart à 3-2, en fin de période. Les Ducks ont ensuite retiré Gibson de son filet à la faveur d’un sixième attaquant, mais les Predators ont su tenir le coup.

Rinne a néanmoins été solide dans la victoire, réalisant 26 arrêts. Du côté des Ducks, Gibson a repoussé 24 rondelles.